Coopération entre la CEEAC et le Japon : Le Directeur Afrique du Ministère japonais des Affaires étrangères reçu en audience par la Commissaire à la promotion du Genre, au Développement Humain et Social de la CEEAC

janvier 20, 2023

Au nom du Président de la Commission de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC), son Excellence Gilberto Da Piedade VERISSIMO, le Directeur Afrique du Ministère japonais des Affaires étrangères, Mase Hiroyuki et l’ambassadeur de la République du Japon auprès de la République Gabonaise son Excellence Shuji NOGUCHI, ont été reçus en audience, mardi 17 janvier 2023, au siège de la CEEAC par Son Excellence Madame Kapinga Yvette NGANDU, Commissaire à la promotion du Genre, au Développement Humain et Social en présence du Directeur de Cabinet, du Conseiller Diplomatique et d’autres responsables de la Commission..

Une vue de l’audience

Après les civilités d’usage, Madame la Commissaire à la promotion du Genre, au Développement Humain et Social a échangé avec ses hôtes sur les questions d’actualité de la région d’Afrique centrale. Elle a fait le tour d’horizon des principales activités menées et en cours par les différents départements depuis l’entrée en vigueur de la Commission de la CEEAC aux plans politique, économique, sécuritaire, social et culturel et encadrées par le plan stratégique indicatif à moyen terme 2021-2025 et le Plan d’actions prioritaires.

Pour sa part, le diplomate japonais s’est dit très satisfait de la coopération entre le Japon et les pays d’Afrique. Il s’est particulièrement intéressé à la situation sécuritaire dans la région fortement marquée par quelques tensions inter-états et une situation humanitaire qui s’est particulièrement détériorée ces derniers mois dans certains Etats.

Photo d’ensemble

Aussi a-t-il eu à rappeler que, depuis le 1er janvier 2023, le Japon a rejoint le Conseil de sécurité de l’ONU en tant que membre non permanent pour un mandat de deux ans. Le pays occupe aussi la présidence tournante du Conseil de sécurité pour le mois de janvier et a exprimé son souhait de devenir membre permanent d’un Conseil de sécurité réformé. A ce titre, « le Japon compte contribuer aux discussions et aux décisions du Conseil et pourrait jouer un rôle dans la résolution de problèmes sécuritaires dans l’ensemble du Continent africain, mais aussi dans de nombreux Etats membres de la CEEAC » a-t-il rassuré.

Pour terminer, Monsieur Mase Hiroyuki a réaffirmé la détermination de son pays à bâtir une relation bilatérale plus étroite et plus solide avec l’Organisation régionale.

L’audience s’est ponctuée par une séance photo immortalisant cette rencontre riche, qui nous l’espérons, marque la première d’une infinité de possibilités et d’opportunités à explorer.