COMMUNIQUE DE PRESSE SUR LA VISITE DE TRAVAIL DU PRESIDENT DE LA COMMISSION DE LA CEEAC EN REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE A LA VEILLE DU DIALOGUE REPUBLICAINE

août 31, 2021

Libreville (République Gabonaise), le 30 août 2021.

Son Excellence l’Ambassadeur Gilberto da Piedade VERISSIMO, Président de la Commission de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC), a effectué une visite de travail à Bangui, en République Centrafricaine, du 25 au 28 août 2021. Cette visite avait pour but l’évaluation de la situation politique et sécuritaire dans le pays à la veille du dialogue républicain et le recueil des attentes des différentes parties prenantes au sujet d’un éventuel accompagnement de ce processus par la Communauté.

Au cours de cette visite de travail, le Président de la Commission s’est entretenu séparément avec S.E. le Professeur Faustin Archange TOUADERA, Président de la République, Chef de l’Etat ; S.E. Mme Sylvie MBAIPO TEMON, Ministre des Affaires Etrangères, de la Francophonie et des Centrafricains de l’Etranger ; M. Mankeur NDIAYE, Représentant Spécial du Secrétaire Général des Nations Unies et Chef de la Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation en Centrafrique (MINUSCA),  les ambassadeurs des Etats-Unis d’Amérique, de l’Union Européenne et des Etats membres de la Communauté accrédités en République Centrafricaine (RCA) ; le Chargé d’Affaires de l’Ambassade de France ; et les représentants aussi bien des partis politiques de l’opposition que ceux des plateformes de la Société civile et des Confessions religieuses. Ces différents entretiens lui ont permis de prendre la mesure du chemin parcouru par la RCA depuis la finalisation du processus des élections législatives, des progrès enregistrés et des défis qui restent encore à relever pour remettre définitivement cet Etat membre de la Communauté sur le chemin d’une paix durable. 

Au lendemain de sa visite de travail, le Président de la Commission tient à exprimer sa satisfaction au regard de l’apaisement du climat politique et de l’amélioration de la situation sécuritaire qui a favorisé l’extension de la présence et du contrôle de l’Etat ainsi que le rétablissement de la libre circulation sur une bonne partie du territoire national. Il tient, en conséquence, à saluer les efforts fournies par les différentes parties prenantes en vue d’y parvenir. Il les encourage à persévérer dans la recherche de l’intérêt supérieur de l’Etat et du peuple centrafricain et à privilégier tout ce qui peut concourir à la construction d’une paix durable, de l’unité nationale et de la réconciliation des communautés qui constituent la RCA.

Conscient des défis qui restent encore à relever sur le chemin vers la paix durable, la réconciliation et l’unité nationale, conditions essentielles d’un développement socio-économique harmonieux, le Président de la Commission aimerait rappeler aux acteurs politiques centrafricains que la seule voie pour y parvenir est le dialogue entre les forces vives de la nation centrafricaine. Aussi les invite-t-il à s’y engager courageusement, sincèrement, avec esprit de responsabilité et en mettant toujours l’intérêt supérieur du peuple centrafricain au-dessus de tout. 

Tout en remerciant les autorités et le peuple centrafricains pour leur hospitalité et les partenaires de la RCA pour leur soutien au processus en cours, il tient à les assurer de la solidarité et de l’engagement de la Communauté à les accompagner en ce moment crucial de l’histoire de cet Etat membre. Il aimerait également les assurer de la détermination de la Communauté à continuer à suivre l’évolution de la situation politique et sécuritaire jusqu’au retour d’une paix durable résultant des acquis de la réconciliation, de l’unité nationale et de la relance du processus de développement socio-économique de la RCA.