LES PARTENAIRES DE LA CEEAC S’ENGAGENT A COLLABORER DANS LA MISE EN ŒUVRE DES ACTIVITES DU PROJET REDISSE IV

avril 30, 2021

Sous le haut patronage du Président de la Commission de la CEEAC, Son Excellence l’Ambassadeur Gilberto Da Piedade VERISSIMO, la Commission de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC),à travers le Département de la Promotion du Genre, du Développement Humain et Social a organiséune réunion de deux (02) jours  (du 28 au 29/4/2021) avec les partenaires techniques du Projet de Renforcement des Systèmes Régionaux de Surveillance des Maladies en Afrique Centrale, quatrième phase (REDISSE IV).

L’ouverture officielle de la réunion qui s’est tenue en mode hybride (présentiel & visioconférence) a été presidée par Son Excellence Madame Kapinga-Yvette NGANDU, Commissaire en charge du Département de la Promotion du Genre, du Développement Humain et Social qui a rappelé l’objectif de ladite réunion qui consiste à recueillir les observations des partenaires sur la pertinence des documents stratégiques régionaux à élaborer par le Projet REDISSE IV en vue d’une réelle synergie d’une part ; mais aussi la rencontre vise t-elle à identifier les domaines de collaboration avec les partenaires dans le cadre de la mise en œuvre du Projet REDISSE IV.

Photo de famille des partenaires techniques du Projet REDISSE IV

Son Excellence Mme NGANDU a également souligné que la Commission de la CEEAC, dans le cadre de sa mission, a sollicité et obtenu un financement de la Banque Mondiale pour pallier aux lacunes et faiblesses relevées dans la surveillance des maladies, la préparation et gestion des urgences de santé publique dans cinq (05) des Etats membres. Ce financement est aussi une opportunité pour la CEEAC pour renforcer la collaboration inter-pays pour faire face à ces épidémies dans la sous-région.

Les documents strategiques régionaux à élaborer par l’Unité de Coordination et de Gestion du Projet  REDISSE IV qui ont fait l’objet de ces échanges et concertations portent sur les thématiques suivantes :

  • La stratégie régionale de préparation et de réponses aux épidémies et aux urgences sanitaires dans la sous-région de la CEEAC ;
  • La stratégie régionale de surveillance transfrontalière des maladies à potentiel épidémique humaines et animales pour alerte et réponse régionales précoces ;
  • La cartographie des zones à risque d’épidémies dans la région d’Afrique Centrale pour les maladies humaines et animales ;
  • La cartographie des ressources et des réseaux de laboratoires dans les pays de la sous-région d’Afrique Centrale;
  • L’évaluation de la capacité régionale en ressources humaines de santé (RHS) et autres pour mieux coordonner les actions de Prévention, de Détection des cas et de Riposte aux maladies ;
  • Le Plan stratégique régional “Une Seule Santé”.
Réunion des partenaires technique du Projet REDISSE IV

Parmi les partenaires qui ont participé dans ces concertations figurent l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO), l’Organisation Mondiale de la Santé Animale (OIE), le Centre Africain de Contrôle et de Prévention des Maladies (Africa CDC), la Société Africaine de Laboratoire de Médecine (ASLM),  le Projet d’Appui au Programme Frontières de la CEEAC-Volet Santé (APF-CEEAC- Financé par GIZ), le Centre Régional de la Santé Animale de l’Afrique Centrale (CRSA-AC), le Réseau Régional Intégré de Surveillance et de Laboratoires (RISLNET).

Les deux jours de réunion avec les partenaires techniques du REDISSE IV se sont déroulés dans un climat de parfaits échanges. Les partenaires ont remercié la Commission de la CEEAC d’avoir organisé cette réunion à travers laquelle ils ont pu donner des contributions et observations en vue de l’amélioration des termes de référence des documents et des stratégies régionales à élaborer par le REDISSE IV.

Par ailleurs, les partenaires techniques ont fait part de leur disponibilité et intention de collaborer étroitement avec le Projet REDISSE IV à travers des accords bilatéraux selon leurs domaines de compétences. L’UCGP se chargera de lancer un appel à propositions à l’intention des partenaires techniques intéressés.

Rappelons que le REDISSE IV est un Projet de la CEEAC financé par la Banque Mondiale en faveur de  cinq (5) de ses onze (11) Etats membres qui sont l’Angola, la Centrafrique, le Tchad, le Congo et la République Démocratique du Congo, pour mieux les outiller à faire face aux éventuelles épidémies et situations d’urgence de Santé Publique. La Coordination régionale du projet a été  confiée à la CEEAC à travers l’Unité de Coordination et de Gestion du Projet REDISSE IV, logée au sein du Département de la Promotion du Genre et du Développement Humain et Social.