LA COMMISSION DE LA CEEAC ORGANISE UNE REUNION TECHNIQUE DE VALIDATION DU PLAN REGIONAL POUR L’ELIMINATION DU PALUDISME EN AFRIQUE CENTRALE

mai 9, 2022

Libreville, le 06 mai 2022 –  Dans le cadre de son objectif d’identifier les interventions régionales prioritaires permettant d’accompagner chacun de ses onze pays membres, la Commission de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique (CEEAC) organise le 11 mai avril 2022, une réunion par visioconférence pour la validation technique du plan régional pour l’élimination du paludisme en Afrique Centrale d’ici 2026.

Ce plan régional pour l’élimination du Paludisme a été élaboré en collaboration avec l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), le Partenariat Roll Back Malaria (RBM) et l’Alliance des Chefs d’Etats Africains pour l’Elimination du Paludisme (ALMA).

L’élaboration de ce plan est dans le cadre de la mise en œuvre des objectifs de la Commission de la CEEAC d’éliminer le paludisme dans ses Etats membres et de mettre en application les recommandations de la Stratégie Technique Mondiale 2016-2030 de l’OMS qui consistent à aider les pays à réduire les souffrances humaines causées par le paludisme.

Le paludisme constitue la première cause de mortalité infantile et d’hospitalisations en Afrique, car un enfant africain en meurt à chaque minute. Le Rapport Mondial de l’OMS de 2021 sur le paludisme rapportait 228 millions de cas de paludisme enregistrés dans la région africaine de l’OMS, dont 602 000 décès parmi lesquels 80% sont des enfants de moins de 5 ans.

Selon l’ONU, en 2019, environ 192 429 744 millions de la population vivant dans les 11 pays d’Afrique Centrale étaient à risque de paludisme, représentant 5% de la population mondiale à risque. Dans la même année, la Région a comptabilisé 55 208 838 millions de cas et 93 089 décès représentant près du quart du fardeau mondial en termes de morbidité et de mortalité.

Sont attendus à cette réunion, les responsables nationaux de la lutte contre le paludisme dans les 11 pays membres de la CEEAC, les représentants des différents partenaires (ALMA, RBM, OMS), experts du service santé de la CEEAC et de son Projet portant sur le Renforcement des Systèmes Régionaux de Surveillance des Maladies en Afrique Centrale (REDISSE IV), etc.

Pour toute information complémentaire en lien avec cette réunion, prière prendre contact avec :

  • Mme Kapinga-Yvette NGANDU, Commissaire en charge du Département de la Promotion du Genre et du Développement Humain et Social de la CEEAC,            
  • Dr. Passoret VOUNBA, Courriel : v.passoret@gmail.com