Réunion de restitution des conclusions de la 19è Session Ordinaire de la Conférence des Chefs d’État et de Gouvernement

août 5, 2021

Libreville(Rép. Gabonaise), le 04 août 2021- Le Président de la Commission de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale(CEEAC), son Excellence Gilberto Da Piedade VERÍSSIMO, à peine rentré de Brazzaville, a décidé de réunir par visioconférence les Commissaires, Conseillers, Directeurs  et les experts de la Commission de la CEEAC  pour une  réunion de restitution des conclusions de la 19è Session Ordinaire de la Conférence des Chefs d’Etat et de gouvernement présidée par Son Excellence Denis SASSOU-NGUESSO, Président de la République du Congo, président en exercice de la CEEAC, ainsi que l’audience qui lui a été accordée par le Chef de l’Etat de la République Démocratique du Congo, son Excellence Félix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO.

Souriant, visiblement satisfait des résultats de la 19è Session Ordinaire de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement l’Ambassadeur Gilberto Da Piedade VERÍSSIMO a entamé ses propos par des félicitations adressées à tous ceux qui de loin ou de près au sein de la Commission, ont contribué au succès des travaux de ladite Session. Pour ce faire il s’est référer au contenu de la Déclaration concluant les travaux dans laquelle « Les Chefs d’Etat et de gouvernement se sont félicités des actions menées en six mois, des résultats engrangés et nous ont exhortés à faire davantage afin de mettre en œuvre toutes les Décisions prises au Sommet », a martelé le Président de la Commission.

Ambassadeur Gilberto Da Piedade VERÍSSIMO

S’agissant des Décisions adoptées par la Conférence, l’Ambassadeur Gilberto Da Piedade VERÍSSIMO a confirmé l’adoption et la signature de 17 Décisions auxquelles devrait s’ajouter, celle relative à la sécurité maritime ; une moisson fortement appréciée par les participants à la Conférence. Il a réitéré l’invitation des divers acteurs impliqués dans le processus d’intégration en Afrique Centrale de ne pas ranger dans les tiroirs de l’oubli lesdites Décisions, et a cité, pour éviter de retomber dans la situation évoquée par le Président en exercice de la CEEAC, le Président Denis SASSOU-NGUESSO, le Président de la Commission de la CEEAC qui a souvent a déclaré « L’Afrique centrale ne doit plus être qualifiée de ventre mou de l’intégration régionale ou continentale, elle doit désormais être le moteur ».

En conséquence le Président VERISSIMO a invité ses collaborateurs à s’investir dans la mise en œuvre de les toutes les Décisions signées par le Président en exercice et pour accélérer ce processus, en élaborant leurs feuilles de route nécessaires.

 Le mois d’août, d’habitude propice pour les vacances sera consacré à la préparation desdites feuilles de route pour qu’au mois de septembre, date du premier anniversaire de l’entrée en fonction de la Commission, nous commencions la mise en œuvre effective des Décisions, a souligné le Président de la Commission de la CEEAC.

Le Président de la Commission a également annoncé sa volonté de voir la Commission se pencher sur l’aboutissement de deux dossiers importants que sont le dossier sur La Libre Circulation des personnes, des biens et services dans la Région ainsi que celui du Comité des sages qui constituent deux dossiers importants de la Commission.

Le président de la Commission a ensuite abordé la question relative à l’évaluation du personnel de l’ancien Secrétariat général de la CEEAC. A ce propos, le Président de la Commission s’est réjoui des résultats fournis par l’évaluateur. Des 79 fonctionnaires évalués 03 seulement n’ont pas donné satisfaction et le reste intégrera la Commission dans un délai très proche. Il a précisé qu’il entamera individuellement les discussions avec les concernés pour la suite du processus. 

Une vue de la visioconférence

Par ailleurs, l’Ambassadeur Gilberto da Piedade VERISSIMO a également précisé que l’institution est en sous-effectif et ne compte que 79 experts alors qu’elle a besoin de 240. A première vue, il est urgent de procéder à des recrutements, mais les conditions matérielles et financières sont en inadéquation avec les besoins en personnels. Il a donc donné des Instructions à tous les chefs de Départements de se limiter au strict minimum en fonction des nécessités impérieuses.

Le Président de la Commission a ensuite rendu compte de l’audience qui lui a été accordée par le Président de la République Démocratique du Congo SEM. Félix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO sur, entre autres, les réserves émises par son pays sur les projets de Décisions, d’une part et, d’autre part, la prochaine présidence en exercice de la CEEAC. Le Président de la République Démocratique du Congo a donné son accord de principe pour succéder au Président Denis SASSOU-NGUESSO à la présidence en exercice de la CEEAC. Il a annoncé l’envoi d’un expert de la CEEAC pour discuter avec les autorités en charge de l’Intégration de la RDC afin de clarifier les aspects techniques pour la mise en place de l’Agence de l’Aviation Civile de l’Afrique Centrale.

En guise de conclusion, le Président de la Commission a appelé tous les experts, à être des militants engagés pour une cause noble à savoir travailler pour la communauté et non apparaitre comme de simples fonctionnaires qui ne viennent que pour pointer et attendre les salaires à la fin du mois. Il a réitéré son appel à l’effort au quotidien en ces termes : « Nous attendons d’avoir en face de nous une nouvelle équipe des cadres de notre Institution Communautaire à l’occasion de la célébration de l’anniversaire de la Commission…Nous vous invitons à travailler encore avec plus d’ardeur pour faire avancer les dossiers de l’intégration régionale en étant des militants de l’intégration… », a-t-il martelé.