Fin de la première session ordinaire du Comité Inter-États des Experts des États membres de la CEEAC

novembre 20, 2020

Démarrés le 19 novembre 2020 par visioconférence, les travaux de la première session ordinaire du Comité Inter-États des Experts des États membres de la Communauté Économique des États de l’Afrique Centrale (CEEAC) ont pris fin ce jour 20 novembre 2020 avec des conclusions qui seront au menu du Conseil des Ministres préparatoire à la de la 18ème Session ordinaire de la Conférence des Chefs d’État et de Gouvernement prévue à Libreville en République Gabonaise le 27 novembre prochain.

Photo de groupe

Durant les travaux de deux jours, les Experts ont examiné et fait des recommandations pertinentes sur les projets du plan stratégique, du plan d’actions prioritaires, du budget 2021 et du règlement intérieur du Comité de Représentants Permanents. 

A l’issue des travaux, le comité a félicité la Commission de la CEEAC pour les actions menées dans un délai de temps aussi court et pour la bonne organisation logistique de la session. Il aussi exprimé toute sa gratitude à Son Excellence Monsieur Ali BONGO ONDIMBA, Président de la République Gabonaise, Président en Exercice de la CEEAC, pour son leadership et son engagement constant pour l’aboutissement du processus d’intégration régionale en Afrique Centrale.

Prenant la parole pour son mot de clôture, Monsieur Faustin ROGOMBE, Commissaire Général à l’intégration régionale, Président en Exercice du Comité Inter-États des Experts de la CEEAC, représentant Son Excellence Monsieur Pacôme MOUBELET BOUBEYA, Ministre des Affaires Étrangères de la République Gabonaise, Président en Exercice du Conseil des Ministres de la CEEAC a adressé ses félicitations à la Commission pour la qualité des documents soumis à l’appréciation du Comité. Pour lui, les informations qu’ils recèlent démontrent que l’organisation est active et prend à cœur la mission de donner un souffle nouveau à la nouvelle CEEAC.

Une vue des experts de la Commission de la CEEAC

De même, souligne-t-il, que les échanges fructueux et constructifs eus à l’occasion des discussions prouvent à suffisance que la Commission s’inscrit dans la réalisation des projets intégrateurs concrets au bénéfice des États et des populations. Pour l’atteinte des objectifs fixés, il a invité tous les Experts à être de fidèles porte-paroles des conclusions des travaux auprès de leurs Ministres et surtout à encourager leurs États à respecter leurs engagements financiers respectifs.

Les conclusions des travaux du Comité Inter-États des Experts seront adoptées par le Conseil des Ministres prévu le 23 novembre 2020 par visioconférence et le 26 novembre 2020 en présentiel  à Libreville.