CEEAC : QUELLE STRATEGIE POUR MOBILISER LES RESSOURCES ?

janvier 7, 2021

Libreville(Rép. Gabonaise), le 07 janvier 2021Les dirigeants de la Commission de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale(CEEAC) et les experts de ladite Commission sont en conclave depuis ce matin pour statuer sur les voies et moyens de mettre sur pied une stratégie de mobilisation des ressources en vue de financer ses projets et programmes d’intégration régionale. Les travaux se déroulent dans le cadre d’une retraite, un cadre strictement particulier qui démontre la pertinence de l’exercice. 

Le Président de la Commission Gilberto Da Piedade VERISSIMO

L’objectif poursuivi par cette retraite est de mener une réflexion profonde sur les mécanismes et moyens à mettre en place afin d’aboutir à une efficace mobilisation des ressources externes pour aider à assurer la soutenabilité des programmes/projets retenus dans le cadre du Plan Stratégique Indicatif à Moyen Terme 2021-2025.

Cette retraite permettra ainsi à la Commission de formuler sa propre stratégie pour répondre à la vision des Chefs d’Etat et de Gouvernement ; celle de faire de la région Afrique Centrale une région avec « Un avenir commun, dans un environnement de paix, de sécurité et de stabilité, assuré par le développement durable, la bonne gouvernance, l’amélioration croissante des conditions de vie des citoyens, la liberté et la justice ».

Une vue des participants

Dans son discours d’ouverture de la retraite, le Président de la Commission de la CEEAC, son Excellence Gilberto Da Piedade Verissimo est revenu sur les acquis de la 18ème session ordinaire de la Conférence des Chefs d’Etat et de gouvernement, notamment le Plan stratégique indicatif à moyen terme (2021-2025) et le plan d’actions prioritaires pour l’année 2021 qui ont été adoptés par les plus Hautes autorités de la Communauté qui nécessitent des ressources financières pour leur mise en œuvre.

L’ambassadeur Gilberto Da Piedade Verissimo a également insisté sur la nécessité de mettre en place une stratégie incitative de nature à amener les partenaires traditionnels à continuer à assister la CEEAC, mais aussi à impliquer la diaspora à s’approprier le processus d’intégration régionale.

Une vue des participants

Ensuite le Président de la Commission de la CEEAC s’est appesanti sur le rôle de la communication et du marketing comme cheville ouvrière dans la mise en œuvre de la stratégie de mobilisation des ressources. Pour le président de la commission, notre institution ne peut être mieux vendue que si ses actions sont visibles et lisibles et c’est ici que l’ambassadeur Gilberto Da Piedade Verissimo  a rappelé les notions cardinales à savoir l’utilité, la lisibilité et la crédibilité tout en insistant sur le fait que la communication et le marketing de la CEEAC ne doivent pas être uniquement l’œuvre des professionnels de la communication, mais la préoccupation de chaque fonctionnaire de la commission.

Après le discours d’ouverture du président de la commission, les travaux de la retraite ont débuté par des exposés et des échanges d’expérience dans le cadre de la mobilisation des ressources pour le financement des projets/programmes des secteurs intégration physique, économique et monétaire, des pôles d’excellence technologique et universitaire(PETU), des projets/programmes du secteur environnement/biodiversité/changement climatique et du projet frontières pour ne citer que ceux-là.

Une vue des participants

Les travaux de la retraite s’étaleront sur deux jours, à l’issue desquels sera adoptée une approche claire, méthodique et bien coordonnée pour solliciter, obtenir et utiliser les ressources auprès des partenaires techniques et financières (PTF).