CEEAC/IRENA : Pour une coopération dense et diversifiée dans le domaine des énergies renouvelables

septembre 22, 2022

New-york(USA), le 19 septembre 2022 Le Président de la Commission de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale(CEEAC) l’Ambassadeur Gilberto Da Piedade VERISSIMO, et le Directeur général de l’Agence internationale pour les énergies renouvelables (IRENA), Monsieur Francesco La Camera se sont entretenus en marge de la 77eme Assemblée Générale de l’Organisation des Nations Unies.

Au centre des échanges, la nécessité de densifier et de diversifier la coopération entre leurs deux institutions respectives dans le domaine des énergies renouvelables et la volonté mutuellement exprimée d’insuffler un nouvel élan au Mémorandum d’Accord conclu en juillet 2016, aux fins de favoriser la mise en œuvre de la feuille de route qui en a découlée, pour la promotion des énergies renouvelables en Afrique centrale.

De gauche à droite, Madame Marie Chantal MFOULA, l’Ambassadeur Gilberto Da Piedade VERISSIMO et Monsieur Francesco La Camera

Plantant le décor de leur entretien après les échanges d’amabilité, le Président de la Commission de la CEEAC a rappelé le processus d’intégration régionale en Afrique Centrale en insistant sur les étapes historiques qui ont jalonné ce parcours comme :

  • La réforme institutionnelle et organisationnelle qui a abouti à la révision en date du 18 décembre 2018 de son Traité ;
  • L’adoption du Traité révisé qui a ouvert la voie à la décision, par les Etats membres de la CEEAC, de promouvoir les énergies renouvelables dans le cadre de la Politique de diversification des sources d’énergie et de mettre en valeur les ressources énergétiques de la Communauté ;
  • La 19eme session de la Conférence des Chefs d’Etat et de gouvernement de la CEEAC, tenue à Brazzaville le 30 juillet 2021, qui a instruit la Commission de la CEEAC de s’assurer de la mise en œuvre de la feuille de route pour la promotion des énergies renouvelables en Afrique centrale ;

Pour consolider son plaidoyer en faveur de la CEEAC, l’Ambassadeur Gilberto Da Piedade Verissimo a rappelé que la CEEAC est la Communauté Economique Régionale reconnue par l’Union Africaine pour conduire le processus de l’intégration régionale en Afrique Centrale.

l’Ambassadeur Gilberto Da Piedade VERISSIMO et Monsieur Francesco La Camera

Au cours des échanges, les deux interlocuteurs se sont réjouis de l’excellence des relations de coopération entre la CEEAC et l’IRENA, relations qui se sont densifiées et diversifiées grâce à la signature le 13 juillet 2016, du Mémorandum d’Accord entre les deux institutions et surtout à la mise en œuvre de celui-ci.

Pour étayer leurs propos, les dirigeants de la CEEAC et de l’IRINA ont évoqué l’élaboration de la Politique régionale sur les Energies renouvelables, grâce à un financement mobilisé auprès de la BAD et sur la base de ce Mémorandum, IRENA a accompagné la CEEAC dans l’élaboration de la feuille de route pour la promotion des Energies Renouvelables en Afrique Centrale qui dispose d’un important potentiel énergétique, particulièrement les énergies renouvelables, notamment :

  • L’hydroélectricité dont le potentiel (150 000 Mega Watt) permettrait de satisfaire la demande intérieure, et au-delà de ses frontières ;
  • La biomasse : Les forêts du bassin du Congo, 2eme poumon de la planète ;
  • Les énergies solaire et éolienne constituent les autres sources renouvelables pouvant contribuer au mix énergétique ;
  • Les énergies marines.

Le Président de la Commission de la CEEAC a indiqué que des actions contenues dans la Feuille de route, à savoir la création du Centre pour les Energies Renouvelables et Efficacité Energétique de l’Afrique Centrale (CEREEAC) est en train d’être mise en œuvre, avec le concours des Partenaires tels que IRENA, ONUDI, OIF, UE, etc. Le démarrage de ses activités est prévu au quatrième trimestre 2022. Il a souhaité avoir un appui technique de l’IRENA dans le processus en cours de préparation de la Politique énergétique régionale.

Il est important, a-t-il conclu, que la revue de la mise en œuvre de la feuille de route pour la promotion des énergies renouvelables en Afrique centrale soit organisée au courant de l’année 2023, soit trois (03) ans après sa validation par la 19eme Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la CEEAC.

Des défis par contre restent à relever, ont constaté les deux interlocuteurs, notamment :

  • Le renforcement des capacités pour la promotion des Energies renouvelables en Afrique Centrale, avec pour objectif l’augmentation des Energies renouvelables dans la planification énergétique,
    • La conduite des activités conjointes de sensibilisation et plaidoyer pour les énergies renouvelables lors des grands évènements en Afrique, y compris la collaboration dans l’organisation d’un atelier régional pour identifier les lacunes dans le secteur énergétique, afin de favoriser la promotion des énergies renouvelables dans la Région,
    • La coopération et partage d’informations dans la collecte et l’analyse des données.

Le Président de la Commission était accompagné du Commissaire Kapinga Yvette Ngandu, en charge de la Promotion du Genre, du Développement Humain et Social, et Commissaire Marie Chantale Mfoula, en charge de l’aménagement du territoire et infrastructures, ainsi que du Conseiller diplomatique du Président de la Commission MonsieurNYONZIMANA Herménégilde et de la Directrice de la Coopération et Mobilisation des Ressources, Madame Mbako Mpocko Rachel Blandine épse Mpondo