APPEL A CANDIDATURE

PROJET REGIONAL DE RENFORCEMENT DES SYSTEMES REGIONAUX DE SURVEILLANCE DES MALADIES EN AFRIQUE CENTRALE. QUATRIEME PHASE (REDISSE IV)

Contexte et Justification

Dans le cadre de l’accomplissement de sa mission, la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC) a bénéficié d’un financement de la Banque Mondiale (BM) pour la mise en œuvre du Projet Régional de Renforcement des Systèmes de Surveillance des Maladies en Afrique Centrale (REDISSE IV), qui est la 4ème phase de mise en œuvre du projet en Afrique, sachant que les trois (03) autres phases se sont déroulées en Afrique de l’Ouest et en Mauritanie.

Les objectifs du projet sont les suivants :

  • Renforcer la capacité intersectorielle nationale et régionale pour assurer une meilleure collaboration en matière de surveillance des maladies et de préparation aux épidémies, abordant par là-même les faiblesses systémiques dont souffrent les systèmes de santé animale et humaine et qui entravent l'efficacité de la surveillance et de la réponse aux maladies ; et
  • Fournir une réponse immédiate et efficace en cas de crise ou d'urgence éligible.

Le projet comporte 4 composantes essentielles qui serviront de base pour la planification des activités au niveau régional et au niveau des pays :

  • Composante 1 : Renforcement des capacités de surveillance et des laboratoires pour détecter rapidement les épidémies ;
  • Composante 2 : Renforcement des capacités de planification et de gestion des urgences pour une réaction rapide aux épidémies ;
  • Composante 3 : Développement du personnel de la santé publique ;
  • Composante 4 : Renforcement des capacités institutionnelles, gestion de projet, coordination et plaidoyer.

Le projet va concerner cinq (05) pays de la CEEAC (Angola, Centrafrique, Congo, RD Congo et Tchad) et sera basé au niveau du Secrétariat générale de la CEEAC à Libreville (Gabon).

Compte tenu du nombre de pays à couvrir au niveau de la CEEAC et l’importance des activités au niveau régional et d’appui aux Etats membres de la CEEAC, il est retenu le principe de recruter des ressources humaines afin de renforcer le Service Santé du Secrétariat général de la CEEAC.

  • Titre du Poste: SPECIALISTE EN SAUVEGARDE SOCIALE
  • Référence: CEEAC/REC/DISC/2019/08/SSS

POSITIONNEMENT HIERARCHIQUE

Relations hiérarchiques

Placé sous la hiérarchie du RAF, mais sous la supervision du Coordonnateur du Projet

Relations fonctionnelles

Travaille en étroite collaboration avec tous les services de la CEEAC et partenaires impliqués dans la mise en œuvre du projet pour assurer la réalisation des objectifs et l’atteinte des résultats du projet.

MISSIONS DU POSTE

-   Fournir des conseils et appuis techniques nécessaires à la mise en œuvre du projet dans son domaine de compétence ;

-   Mettre en place un système de management et de suivi de la mise en œuvre des plans de gestion des impacts sociaux des activités conformément aux exigences de la convention de financement.

ATTRIBUTIONS PRINCIPALES

-   Assurer l’appropriation des documents de gestion sociale du projet y compris les aspects genres (Code de Gestion, Sociale, Codes de Politique de Réinstallation, les partenaires impliqués dans sa mise en œuvre et les bénéficiaires des activités du Projet) ;

-   Élaborer les Termes de Références des structures d’évaluation sociale des projets ;

-   Participer au recrutement des consultants qualifiés pour l’élaboration des études sociales prenant en compte les aspects genres et coordonner la réalisation desdites études ;

-   Assurer la coordination et le suivi de la mise en œuvre des mesures prévues dans les documents de sauvegarde sociale des projets au niveau régional ;

-   Concevoir les outils, initier et coordonner la collecte des données de suivi des mesures de sauvegarde sociale y compris le genre et leur intégration dans le logiciel de suivi et évaluation ;

-   Conduire ou veiller au respect de la réalisation du criblage sociale systématique des activités des projets en vue de leur catégorisation sociale et du genre ;

-   Contrôler et suivre des mesures de protection sociale et des recommandations proposées dans le cadre de la réalisation d’Étude d’Impact Social de projets de développement et d’outils sociaux ;

-   Promouvoir le cadre de Gestion Social collectif (santé, prévoyance, épargne) dans le cadre du projet ;

-   Définir les besoins en études et/ou audits nécessaires pour un bon suivi social, élaborer les termes de référence de ces études et audits, assurer le suivi de la réalisation et la diffusion des résultats ;

-   Élaborer et ou suivre des plans de gestion sociale prenant en compte le genre faisant suite à la réalisation des études d’impact social de projets ;

-   Mettre en exergue les problèmes que les données de suivi social font apparaitre et proposer des réorientations ;

-   Superviser la mise en œuvre de toutes les recommandations relatives aux aspects de sauvegarde sociale des missions de supervision des projets ;

-   Définir et mettre en œuvre, avec le Spécialiste en communication, l’information à transmettre aux cibles (fondations, entreprises, collectivités locales, particuliers, etc.) ;

-   Assurer à l’intégration des aspects de sauvegarde sociale y compris l’aspect genre dans les activités des projets ;

-   Veiller au renseignement des indicateurs d’impacts sociaux par le suivi-évaluation de l’Unité de Coordination et Gestion du Projet et effectuer le reporting de ses activités ;

-   Assumer toutes autres tâches que lui confiera le Chef de Service Santé.

PROFIL EXIGE

Formation

-   Avoir un diplôme supérieur en sciences sociales ou dans des domaines connexes ;

-   Une expérience professionnelle relative en renforcement des capacités ainsi qu’une expérience de travail en Sauvegarde Sociale y compris l’aspect genre dans des projets financés par la Banque Mondiale serait un atout supplémentaire.

Expérience

-   Avoir plus de dix (10) ans d'expérience professionnelle dont au moins 3 ans au niveau international ;

-   Une expérience professionnelle dans des projets financés par la Banque Mondiale serait un atout supplémentaire ;

-   Une expérience de travail avérée avec une grande variété de partenaires et avec différents groupes d’acteurs.

Connaissances Spécifiques

 

-   Avoir une bonne expression orale et écrite en français ;

-   Avoir de bonnes connaissances en informatique ainsi que la capacité à utiliser les Nouvelles Technologies de l'Information ;

-   Parler et lire couramment au moins le Français et l’Anglais.

Aptitudes

-   Une expérience de travail avérée avec une grande variété de partenaires et avec différents groupes d’acteurs ;

-   Avoir la capacité de travailler dans une équipe multiculturelle

CONDITIONS D’EMPLOI

Nationalité & genre

-   Etre ressortissant d’un Etat membre de la CEEAC ; il sera tenu compte de l’équilibre géographique global entre les Etats membres dans les recrutements ;

-   Les candidatures féminines sont encouragées.

DUREE, LIEU ET NATURE DU POSTE

-   C'est une position contractuelle de la CEEAC soutenue par les fonds de la BM ;

-   La durée du contrat est d’un (1) an sous réserve d'une période probatoire initiale de trois mois et peut être renouvelable plusieurs fois selon la disponibilité des fonds du projet ;

-   Le Spécialiste en Sauvegarde Sociale du projet sera basé au siège de la CEEAC à Libreville, au Gabon, mais peut voyager dans les pays de la région de la CEEAC bénéficiaires du projet si nécessaire.

DOSSIERS DE CANDIDATURE

-   Une lettre de motivation ;

-   Curriculum vitae détaillé incluant les coordonnées complètes du candidat (nom et prénom, adresse, téléphone, fax, e-mail) ;

-   Copies des diplômes ;

-   Certificats de travail pour tous les emplois antérieurs ;

-   Un extrait de casier judiciaire ;

-   Un certificat (attestation) de naissance ;

-   Un certificat de nationalité ;

-   Identité complète de trois personnes de référence n’ayant aucun lien de parenté et pouvant attester des qualités professionnelles et morales du candidat.

Les candidats retenus pour un entretien devront fournir les copies légalisées des documents produits.

Le dossier complet, portant la référence : CEEAC/REC/DISC/2019/08/SSS

et le titre du poste « SPECIALISTE EN SAUVEGARDE SOCIALE »,

doit être adressé par voie électronique uniquement, au plus tard le Vendredi 06/09/2019 à minuit, heure de Libreville à :

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

  1. 2112 Libreville – GABON – Tél. :(241) 01 44 47 31 – Fax :(241) 01 44 47 32 – Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.