AGENCE DE PLANIFICATION ET DE COORDINATION DU NEPAD

DEMANDE D'EXPRESSION D'INTÉRÊT

TERMES DE RÉFÉRENCE (TOR) pour la sélection et la mise en œuvre d'un système de planification de ressources d'entreprise (ERP) au siège du Secrétariat de la CEEAC (LIBREVILLE-GABON)

Février 2019

I – ANTECEDENTS, CONTEXTE ET JUSTIFICATION

La Communauté Economique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) comprend onze pays (Angola, Burundi, Cameroun, Centrafrique, Congo, Gabon, Guinée Equatoriale, République Démocratique du Congo, Rwanda, Sao Tomé, Tchad).

Avec un marché régional de près de 170 millions en Afrique Centrale, le secrétariat de la CEEAC est l’un des huit Centres Economiques de Développement avec lequel l’Union Africaine (UA) travaille pour bâtir une intégration régionale et continentale.

Pour relever les défis de l’intégration et mettre à profit les immenses potentialités, les pays de la CEEAC ont identifié en 2007 les enjeux de développement de la sous-région dans le contexte de sa situation politique et sécuritaire dans la région et de l’environnement économique international. Le programme de la CEEAC est déclinés en trois axes prioritaires et a pour objectif de permettre à la région de se mettre sur la voie d’un développement économique durable:

  • la recherche de la paix et la stabilité fournissant les conditions fondamentales pour un développement économique. Cette nécessité fondamentale souligne l’importance de la mise en place ou du renforcement des mécanismes existants pour la prévention et la gestion des conflits afin d’assurer la stabilité politique au sein de la Communauté ;
  • la nécessité de construire un espace économique, politique et social intégré, prospère et ouvert qui est susceptible d’accroître la compétitivité, et d’attirer les investissements locaux et étrangers.
  • L'intégration progressive, harmonieuse et réussie des économies sous-régionales dans le système mondial.
  • Ces deux premiers enjeux ont été inscrits dans une vision dont l’horizon intermédiaire a été fixé à 2015 et qui a développé le programme de la région au delà de la paix et la sécurité. Cette date correspond à l’échéance fixée pour accélérer la croissance et réduire la pauvreté dans le cadre des OMD auxquels les pays membres de la CEEAC ont adhérés;

Pour faire face à ces enjeux, les État membres se sont engagés à faire de la CEEAC un espace de paix, de prospérité et de solidarité d’ici 2025; ces conditions fourniront un environnement économique et politique unifié pour le développement équilibré et autonome où chaque citoyen circule librement et bénéficie des opportunités économiques.

Par ailleurs, la CEEAC est financée par une contribution des Etats, la Contribution Communautaire pour l’Intégration (CCI) et des lignes de financement de divers partenaires extérieurs. La CCI est financée par un prélèvement de 0,2% (taux actuel fixé par Décision n°19/CCEG/CEEAC/X/03) assis sur la valeur CAF en douane des importations de produits originaires des pays tiers, pour mise à la consommation.

Le Conseil des Ministres de la CEEAC, tenu à Ndjamena (Tchad) les 28 et 29 mars 2010, avait fortement instruit le secrétariat général de la CEEAC à engager un processus de réforme de son cadre de gestion budgétaire et à instaurer un système de programmation budgétaire conçu en vue de ses objectifs. Ces mesures visaient à relever les défis de la mobilisation des ressources pour la mise en œuvre des projets d'intégration régionale.

Ainsi, conformément au Programme Minimum d’Intégration (PMI) établi entre l’UA et les Communautés Economiques Régionales (CER) en 2015, l’Agence du NEPAD a élaboré un exercice de cartographie pour le développement des capacités pour toutes les CER. L’étude d’évaluation a été basée sur le Cadre Stratégique du Développement des Capacités (CSDC) et a établi les capacités prioritaires clé du continent. Ce cadre a posé les jalons pour l'évaluation des capacités institutionnelles permettant le renforcement des capacités des CER afin que celles-ci puissent remplir leur mandat.

Les résultats de l'étude d’évaluation mentionnée ont permis la conception du plan de mise en oeuvre du développement des capacités des CER pour la période 2015 - 2015 visant à renforcer les capacités des CER. À cet égard, l'Agence du NEPAD a choisi de travailler avec le secrétariat de la CEEAC comme premier bénéficiaire cette initiative.

Deux (2) missions ont été organisées au siège de la CEEAC afin d’évaluer et définir les besoins pour le renforcement des capacités de l’institution à court terme. Les résultats de ces missions ont permis à l’Agence du NEPAD en consultation avec la CEEAC de prioriser la mise en place d'un système intégré de gestion de type ERP (terme anglais Enterprise Resource Planning), afin d'automatiser l'ensemble des processus internes et d'améliorer la qualité du contrôle, la transparence, le suivi budgétaire et les rapports des activités au sein de l’institution.

A cet effet, l'Agence de Planification et de Coordination du NEPAD recherche un cabinet de consultants hautement qualifiés pour la sélection, la mise en œuvre et le déploiement d'un système ERP au siège de la CEEAC à Libreville, au Gabon. Ceci sera mené dans un environnement francophone rigoureux.

II - DESCRIPTION DE LA MISSION

2.1. Objectifs généraux de la mission

L'objet général de la présente mission (TOR) est de sélectionner un cabinet d'experts-conseils qualifiée qui élaborera un plan directeur pour la sélection, la mise en œuvre et le déploiement d'un système ERP, ayant un bon rapport qualité-prix. Ceci concernera tous les processus essentiels et le développement de modules pour un système ERP intégré pour les activités de la CEEAC.

2.2. Objectifs spécifiques

Les objectifs spécifiques de cette consultation sont les suivants:

  • Entreprendre un audit et effectuer une évaluation exhaustives des systèmes actuels disponibles au siège de la CEEAC;
  • Réalisation d'un cahier de charge complet tenant compte des besoins de la CEEAC;
  • Choix d'un ERP ayant un bon rapport qualité prix, avec une réputation intègre dans le cadre international;
  • Mise en oeuvre de la configuration et du déploiement de l'ERP au Secrétariat général de la CEEAC;
  • Formation des utilisateurs finaux sur les différents modules du système ERP identifié;
  • Effectuer la migration et la réalisation des tests de l’ERP en fonction des données réelles qui ont été importées des systèmes existant ;
  • Initier et finaliser la mise en œuvre des mesures de sécurité pour assurer la protection des données de l'organisation contre les menaces internes et externes.

2.3. Besoins exprimés pour le système ERP

Pour le Secrétariat général de la CEEAC et l’Agence du NEPAD, le système ERP de gestion intégré doit tenir compte des éléments suivants :

Le système ERP doit être doté de modules complets et de licences adéquates pour exécuter les fonctionnalités requises sur le système :

  • Modules GRH: Gestion de l'organisation, Gestion du personnel, Paye, Gestion des congés, Gestion des performances, Module e-Recrutement, Services pour les employés sur le web avec mécanisme d'approbation des flux de travail, Gestion des assurances et sécurité sociales...
  • Module Système de gestion de projet et programmes
  • Module Gestion budgétaire
  • Module Contrôle Financier
  • Module Comptabilité
  • Module Comptabilité matière (patrimoine)
  • Module Gestion des achats et acquisitions
  • Module Approvisionnement, déplacements, gestion des stocks
  • Module suivi et d'évaluation
  • Module Analyse et reporting décisionnel
  • Module suivi et évaluation des ressources (contribution des états moments et des partenaires)

Le système ERP devra également être accessible à l'ensemble du personnel de la CEEAC, soit plus de 150 officiels travaillant localement, ou à l’extérieur du siège du Gabon - Libreville.  

La plateforme ERP sera hébergé dans les locaux du siège de la CEEAC.

Le progiciel ERP sera installé dans une salle abritant le serveur. Elle doit être compatible avec un environnement de serveur Windows afin de profiter des connaissances disponibles au sein de l'organisation.

Le cabinet-conseil s'occupera également de la gestion du changement au sein de l’organisation en conformité avec l’ERP.

L’agence du NEPAD souhaite, et a l'intention première de conclure un contrat avec un seul fournisseur de services pour toutes les activités liées à la mise en œuvre du système proposé. Elle attend un service complet et intégral du fournisseur sélectionné.

Le cabinet-conseil prendra également des décisions en collaboration avec le secrétariat de la CEEAC et de l’agence du NEPAD avant toute mise en oeuvre. Le prestataire de service définira les différents procédures, les étapes de fonctionnement de l’ERP et documentera celles-ci en collaboration avec les départements de la CEEAC et le cabinet.

Ceci est vital car les processus existants au sein de la CEEAC ne sont pas définis clairement, du à certains systèmes qui sont utilisés au sein de l’organisation, tels que: le module de comptabilité Sage, le système de paye Sage, Tom2PRO, les tableaux Excel.

 

III - TERMES DE REFERENCE DES LIVRABLES SPECIFIEES

 

Le besoin d'un contrat avec un cabinet d'experts-conseils est motivé par les exigences suivantes :

  • Réalisation d'un schéma directeur complet qui tient compte des nécessités clairement définies de la CEEAC, de la documentation et de l’organisation de tous les processus ainsi que de la piste de validation clairement documentée au sein de l'organisation.
  • Choix d'un ERP ayant un bon rapport qualité prix, internationalement reconnu, qui répondra à tous les besoins actuels de la CEEAC et qui sera suffisamment flexible pour répondre aux besoins futurs de l'organisation dans le contexte d’un environnement mondial en pleine mutation.
  • Configuration et déploiement de l'ERP choisi dans un délai de 6 mois suivant la signature du contrat.
  • Formation des utilisateurs finaux sur des modèles identifiés dans le système et formation supplémentaire ciblant l’équipe gestion afin qu'ils soient le point d'entrée de l’assistance en interne.
  • Mise en œuvre de la délimitation des tâches pour tous les processus clés de l'organisation.
  • Mise en œuvre de mesures de sécurité pour assurer la protection des données de l'organisation contre les menaces internes et externes.
  • Traçabilité de toutes les opérations des utilisateurs dans le système (journaux).
  • Documentation du système:
  • Documentation de l'utilisateur final;
  • Documentation de la configuration pour tous les modules implémentés;
  • Documentation des plans d'exécution;
  • Matrice de sécurité pour tous les utilisateurs et les diagrammes de processus avec une piste de validation pour chacun;
  • Plans d’examen et documentation des résultats;
  • Un accompagnement et un rapport mensuel d'activités doivent être fournis pendant les 6 mois qui suivent le lancement du projet ;
  • Transfert des compétences aux membres du personnel.

IV - DESCRIPTION DES ETAPES DE LA MISSION OU CHAMP DAPPLICATION

La CEEAC et l’Agence du NEPAD exigent que le prestataire de services soit spécialisé dans la mise en œuvre d'un système ERP et aie une expérience considérable répertoriée dans la mise en oeuvre des systèmes ERP. A cet effet, le champ d'application comprendra, sans s'y limiter, les éléments suivants :

  1. Elaboration du Cahier des Charges:

Le cabinet-conseil sélectionné doit développer un Plan directeur détaillé et précis pour tous les modules nécessaires pour subvenir aux spécifications de la CEEAC. Un plan détaillé et précis doit être conçu pour chaque processus :

  • Description détaillée des processus
  • Étape clé de validation et lien entre les acteurs et la structure de l'organisation
  • Schématisation des processus
  • Contrôle clé attendu pour le renforcement du contrôle interne  

L'ensemble du processus d'élaboration du Plan directeur doit être référencé par rapport aux meilleures pratiques internationales, validé et signé par la direction de la CEEAC.

Le plan directeur doit englober les modules suivants sans toutefois s’y limiter:

  1. Module Gestion budgétaire

Les composantes de ce module: le cadre budgétaire globale par département, par branche, par service; le volet engagement de dépense, y compris le compte administratif

  1. Module Controle Financier

Ce module comprend les éléments suivants : Contrôle et validation des engagements

  1. Module autorisation liquidation de la dépense

Dans ce module, il s’agira d’un accès qui autorisera la liquidation de la dépense (engagement de la dépense), y compris accès à la signature de l’ordre de paiement.

  1. Module Comptabilté

Ce module comprend les accès suivants: Emission du titre de paiement (ordre de paiement), signature de l’Agence Comptable, émission de l’ordre de paiement, règlement de la dépense, comptabilisation, comptes créditeurs, comptes débiteurs, livre de caisse et banque, gestion des subventions et des fonds, rapports (financiers personnalisés et standard, compte de gestion.

  1. Module GRH

Ce module comprendra les accès liés à la gestion de l'organisation, gestion du personnel, gestion des congés, gestion du temps, gestion de la paye, gestion des transporteurs et des performances, contrôle électronique et gestion des prestations sociales (assurances, composition de la famille).

  1. Module Gestion des projets et Programmes

Cycle de gestion des projets/programmes sur la base des normes internationales PMP avec couverture de tous les aspects de la gestion de projet, en intégrant les aspects de programmation et des cadres logiques des différents projets et programmes financés par les bailleurs (tels que BAD, UE, BP, AFD, etc…).

  1. Module planification et suivi-évaluation

Définition claire des paramètres de base, de la planification et du suivi des activités, de la planification et de l’évaluation des indicateurs en fonction des résultats. L’évaluation du cadre logique du Plans Stratégique à Moyen Termes, du cadre Budgétaire à Moyen Terme, de la matrice des résultats des différents programmes/projets, y compris l’analyse et de Rapportage, ainsi que la conception de bases de données personnalisées, est vitale.

  1. Module Comptabilité des actifs (patrimoine)

Ceci facilitera la gestion efficace du patrimoine de la CEEAC.

  1. Module Approvisionnement, gestion des stocks

Gestion des achats et de la chaîne d'approvisionnement (achats, gestion des stocks, workflows d'approbation accessibles à distance, tableau de bord des approvisionnements).

  1. Module Gestion des achats et des acquisitions

 

 

  1. Module Gestion des voyages et de la mission

Gestion des voyages professionnels, workflow de validation associé à l’accès à distance, tableau de bord du personnel sur site et à distance.

  1. Module Reporting décisionnel

Rapports du tableau de bord au niveau de l’organisation, avec désagrégation détaillées au niveau des départements, des directions et des services, au niveau global, ainsi que des tableaux de bord des différents programmes et projets. Ils doivent fournir des résultats et des informations financières.

  1. Module suivi des resources

Ce module comprendra les aspects liés au suivi des ressources de la CCI (Contribution Communautaire d’Intégration) auprès des Etats membres, ainsi qu’au suivi des financements extérieurs, y compris les futurs bailleurs potentiels.

  1. L’ERP doit être accessible au personnel du siège de la CEEAC, des bureaux éloignés de la CEEAC, de la sous-région. Il doit également être accessible au personnel répartit partout dans le monde et qui se trouve sur le terrain.
  2. Les spécifications et les prix des licences doivent être présentés pour appuyer les solutions d’ERP proposées.
    1. Sélection de l’ERP

Le prestataire de services retenu produira une comparaison complète d'au moins 3 ERP reconnus au niveau international en tenant compte de la couverture des besoins identifiés lors de l'élaboration du Plan directeur, de la facilité d'utilisation de l'ERP, des outils de reporting et d'analyse associés, de la disponibilité des équipes d’assistance spécialisées sur cet ERP dans la sous-région et du rapport qualité-prix. L'ERP doit fonctionner dans le même environnement que le système d'exploitation Microsoft Windows Server. Le choix final des outils à utiliser sera fait par la CEEAC et le NEPAD.

  1. Configuration de l'ERP et déploiement de l'ensemble du système

La configuration du système sera basée sur les besoins de la CEEAC résumés dans le Plan directeur élaboré précédemment, sur la structure organisationnelle et enfin sur les règles et procédures de la CEEAC contenues dans les documents à partager avec le prestataire de services sélectionné. La configuration se fera en conformité avec les meilleures pratiques afin d'assurer l'évolutivité et la flexibilité des outils. Le fournisseur de services s'assurera de la non-régression du service pour les zones d'observation qui utilisent des petits systèmes isolés (Projet Tompro, Sage Payroll…).

Le cabinet-conseil s'assurera que les options d'implémentation prises assureront l'intégrité des données en rendant tous les champs de données nécessaires obligatoires et en masquant tous les champs inutiles.

La préparation budgétaire, la validation et le contrôle doivent être effectués par le biais du système et doivent être très efficaces.

L'outil doit également être en mesure d'analyser les dépenses en détail à différents niveaux d'analyse et de les consolider au niveau du département, de la direction ou de l'organisation. Le tableau de bord de la haute direction doit également être produit par l’équipe de gestion de l'organisation.

  1. Migration des données existantes

L'entreprise sélectionnée doit s'assurer que les informations contenues dans les systèmes de la CEEAC (TOMPRO, Sage Payroll, Sage Accounting) et les données contenues dans les feuilles de calcul soient nettes et téléchargées dans le système.

Tous les processus de la plateforme ciblée doivent être mis en œuvre avec un flux de travail pour faciliter la communication entre les utilisateurs du système de notification et le système d’e-mail de la CEEAC.

  1. Spécifications de la plateforme ERP

Le prestataire retenu fournira les spécifications détaillées d'une plateforme entièrement redondante sur laquelle fonctionnera l'ERP sélectionné pour environ 150 utilisateurs. La plateforme doit être entièrement redondante et configurée pour permettre la mobilité et assurer la sécurité des données de l'organisation.

  1. Maintenance et sécurité du système
  1. Le système sera configuré de manière à faciliter la maintenance du système. Et une ligne de maintenance claire sera mise à la disposition du personnel de la CEEAC en charge de la maintenance ainsi qu'une formation adéquate associé
  2. Les experts-coneils mettront en place le mécanisme nécessaire pour s'assurer que la plateforme ERP est protégée contre les menaces externes et internes. La plateforme ne doit être accessible qu'aux membres actifs de la CEEAC (filtrée sur adresse-mac) et pour une gamme donnée d'adresses IP uniquement.
  3. Une stratégie de démarrage de secours sera développée et documentée et le personnel de la CEEAC sera formé pour la faire fonctionner. Toutes les mesures nécessaires pour initier le lancement de cette solution de secours doivent être énumérées clairement et un rapport mensuel standard doit être rédigé.
  4. Il faudra veiller à ce que le système ERP soit aligné sur les procédures opérationnelles standard (SOP) de l'organisation.
  5. Il faudra fournir des fonctions d'autorisation de rapport standard.
  6. Il faudra fournir des modèles de rapports mensuels sur le rendement et l'utilisation, ainsi qu’un manuel de l'utilisateur précisant comment les produire.
    1. Transfert de compétences

Il s’agit de développer et de mettre en oeuvre un programme de transfert de compétences bien structuré pour les utilisateurs professionnels, les super utilisateurs et le personnel d’assistance informatique interne. Pour chaque module, le transfert de compétences doit être différent de la formation spécifique au poste. Le transfert de compétences doit être effectué dans les locaux de la CEEAC uniquement. Le secrétariat de la CEEAC facilitera le transfert de compétences en rendant ces sessions obligatoires pour tout le personnel concerné.

V RESULTATS ATTENDUS DE LA MISSION

Au terme de ce travail, il est attendu les livrables suivants

  • La méthodologie de mise en œuvre du projet et le calendrier;
  • Le Plan directeur couvrant tous les aspects de l'ERP à mettre en œuvre;
  • Tous les workflows spécifiés et le chemin de validation de chacun d'entre eux;
  • Une solution ERP entièrement fonctionnelle pour soutenir le processus opérationnel de base du Secrétariat de la CEEAC;
  • La documentation détaillée des interfaces entre les différents modules de l'ERP;
  • La formation en interne des utilisateurs finaux. Ce document sera complété par le chef de projet interne et signé par le chef de projet;
  • L'équipe de formation en leadership interne doit fournir la documentation sur les terminaux électroniques à la direction. Ce document sera complété par le chef de projet interne et signé par le chef de projet;
  • La documentation de tous les développements spécifiques et le code source doivent être fourni;  
  • Toute la documentation de configuration doit être fourni;
  • Une liste et une assistance pour tous les modules ERP achetés pour cette implémentation;
  • Le plan de déploiement de l'ERP dans toute l'organisation doit être soumis;
  • Le plan d’assistance et de soutien aux clients pour les 6 premiers mois après la spécification du déploiement des services après vente (SAV) et du contenu;

VI- EXIGENCES EN MATIERE DE COMPETENCES ET DASSISTANCE

6.1. Compétences primaires

 

Le cabinet-conseil mettra à disposition une équipe de mise en œuvre composée au minimum des Experts suivants :

  • Un chef d'équipe / chef de projet ayant au moins une maîtrise en gestion de projet et 10 ans d’expérience approfondie dans l'implémentation d'ERP et l'intégration des systè Il/elle doit avoir la capacité de parler et d’écrire le français couramment et doit avoir un niveau équivalent en anglais.
  • Les Experts nécessaires pouvant gérer la charge de travail en temps opportun. Chacun d'entre eux doit avoir au minimum 5 ans d'expérience dans la mise en oeuvre de l'ERP et être spécialisé dans les domaines suivants :
    • Comptabilité et finances publiques;  
    • Ressources humaines;  
    • Paye;
    • Approvisionnement et chaîne d'approvisionnement;
    • Conception des processus et flux de travail spécialisés;
    • Administrateur système et administrateur ayant de l'expérience dans le domaine de la migration de données;
    • Spécialiste de l'implémentation de la gestion de projets de l'ERP sélectionné;
    • Reporting, tableau de bord et suivi-évaluation;

Le cabinet-conseil doit s'assurer d'obtenir toutes les ressources humaines nécessaires et expérimentées pour la mise en place de l’ERP. Aucun coût supplémentaire ne sera accepté en dehors de l'accord conclu.

  1. Compétences complémentaires

Les Experts techniques du cabinet-conseil doivent posséder d'excellentes compétences en communication orale et écrite. La maîtrise de l'anglais sera en outre un atout majeur.

  1. Heures de travail

On attend que le cabinet conseil sélectionné travaille sur place, dans l'environnement de travail suivant :

  • Horaire normal de bureau de 8 h 00 à 15h00, bien que le NEPAD accorde des horaires flexibles avec approbation préalable;
  • 5 jours par semaine, du lundi au vendredi, sauf jours fériés de la CEEAC;
  • Les demandes en dehors des heures d'ouverture les jours de semaine et les weekends peuvent survenir en fonction de la complexité du service et, par conséquent, on attend une réponse de la part du fournisseur de services ;
  • Temps de réponse du service : le cabinet conseil sélectionné doit répondre à toute demande et incidents.

VII - INFORMATIONS DEMANDÉES AUX FOURNISSEURS

Les informations suivantes relatives au profil du prestataire sont requises et obligatoires :

  1. Profil de l'entreprise:

Toutes les propositions doivent comprendre un aperçu de l'entreprise du fournisseur et des informations générales, comprenant:

  1. Une vue d'ensemble de l'entreprise, un résumé de la structure de l'entreprise et du domaine d'activité;
  2. Le nombre d'années d'expérience dans la prestation de services professionnels sur la mise en œuvre d’un système ERP;
  3. La méthodologie et l’expérience;
  4. les références des cabinets ayant fait l’audit de l’entreprise sur les trois (3) dernières anné
  1. Expertise du prestataire
  2. Il est demandé au prestataire de fournir le nombre et le type d'employés ayant une expertise technique dédiée au service prévu sur le système ERP à
  1. Un programme précis des catégories de services qui seront affectés à l'exécution de l'ensemble des services contenus dans le présent cahier des charges. Ces descriptions doivent être complètes, car il s'agit d'un élément clé dans le choix du fournisseur.
  1. Au moins 3 (trois) références de clients et de sites correspondants pour lesquels le prestataire a fourni des services similaires aux présents Termes de réfé
  1. Approche de gestion des services

Le cabinet-conseil est prié de fournir les renseignements suivants:

  1. a) Un bref résumé de la méthodologie et de l'approche proposée par le fournisseur pour gérer le processus d'engagement et de gestion du changement afin d'assurer la prestation satisfaisante du service conformément aux attentes du client. L'approche doit être brève et ciblé
  1. b) Une stratégie pour le remplacement du personnel si la CEEAC/ NEPAD n'est pas satisfait de la performance d'une personne assignée par le fournisseur.

VIII - CRITERES D’EVALUATION

Les propositions doivent être claires, concises et complètes et aborder directement les spécificités de la portée des services proposés. Le NEPAD ne s'attend pas à recevoir de « documentations marketing générales » supplémentaires de la part des prestataires en dehors du cadre de cette mission.

Le fournisseur, en plus de la description de ses capacités et du curriculum vitae des Experts, démontrera son expérience dans la prestation de services semblables lors d'affectations antérieures en fournissant des références d'autres clients. Tous les fournisseurs doivent indiquer explicitement leur compréhension des informations et des intrants requis par le secrétariat général de la CEEAC.

L'évaluation de la proposition sera fondée sur les critères suivants:

  • Le profil de l'entreprise du fournisseur, en particulier son expérience dans le domaine de la mise en œuvre d'ERP;
  • L'exhaustivité de la proposition conformément aux Termes de référence;
  • La compréhension par le prestataire du contexte et des exigences du secteur régional en termes du développement économique et social;
  • La capacité démontrée par le fournisseur d'avoir entrepris une mission similaire dans le passé;
  • Les commentaires fournis par les références sélectionnées;
  • Les qualifications, compétences et expérience des personnes affectées à ce projet;
  • L’expérience de formation au sein de l'équipe proposée;
  • La proposition financière correspondant au budget de l'organisation.

L'évaluation technique constitue 80 % de la prise de décision, tandis que la partie financière représente 20 % du choix final.

 

Annexe 1 :

Fiche de référence du client

 

Veuillez fournir les renseignements suivants pour chaque client référent soumis (veuillez remplir le formulaire au besoin).

 

 

 

 

 

 

Référence 1:

Organisation/Nom de l’entreprise:

 

Nom et titre du contact:

 

Téléphone:

 

E-mail:

 

Adresse:

 

Valeur du contrat:

 

Taille de l'entreprise 1 (nombre d'employés) :

           

           

Taille de l'entreprise 2 (nombre et localisation des bureaux dans le monde) :

 

Secteur de l'industrie/du marché (privé, public, sans but lucratif):

 

Description détaillée des services effectivement fournis par votre entreprise (types, couverture géographique, etc.): 

 

Durée des services (mois):

Date de début (mois/année):

Date de fin (mois/année):

 

Décrire les services fournis sur le site de référence :

Le NEPAD aura le droit de contacter chaque client référent fourni par les prestataires. Il est de la responsabilité du prestataire de s'assurer que les coordonnées fournies ci-dessus sont exactes et de s'assurer que votre client répondra aux questions du NEPAD.

le dernier délais de réception des offres est fixé au 28 février 2019 a 24H00, les Dossiers doivent parvenir à la l'adresse suivante : CEEAC BP: 2112 Libreville Gagon. DPBARH/Service des Programmes et Projets, ou envoyer aux adresses suivantes: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.et Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Remarque : Si vous ne fournissez pas tous les renseignements demandés, votre demande pourrait être rejetée.

Calendrier

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28

BONNE ANNEE

Carte de voeux 2019 Valide DC

CEEAC-ECCAS

Logo CEEAC Transparent

Nos Partenaires

Les Partenaires Techniques et Financiers de la CEEAC.