TERMES DE REFERENCE

EXPERT EN COMMERCE DES SERVICES ET INVESTISSEMENTS

I.Introduction

La Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC) fait partie des huit (8) Communautés Economiques régionales reconnues par l’Union Africaine (UA). Elle a pour mission, entre autres, la promotion de la coopération économique régionale en Afrique Centrale.

Un des objectifs de la CEEAC est d’harmoniser les politiques commerciales de ses Etats membres mais aussi avec la Communauté Economique et Monétaire de l’Afrique Centrale (CEMAC) qui a cette particularité d’avoir tous ces membres appartenant à la CEEAC.

Dans cette perspective, le Centre Africain des Politiques Commerciales (CAPC) de la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA) envisage de recruter un expert indépendant en commerce des services et investissements, qui sera mis à la disposition du Secrétariat général de la CEEAC pour appuyer et renforcer les capacités de celui-ci en matière de formulation et de mise en œuvre de la politique commerciale régionale et, en particulier, dans le commerce des services et des investissements.

  1. II.Tâches à accomplir par le consultant

 Les tâches suivantes seront confiées au consultant:

  • Appuyer la mise en œuvre de l'harmonisation des politiques commerciales de la CEEAC et de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC), y compris l’harmonisation de la réglementation des services dans les secteurs prioritaires identifiés et les politiques d'investissement ainsi que le Master Plan pour le Développement du Commerce des Services en Afrique centrale;
  • Appuyer les États membres de la CEEAC à harmoniser les documents stratégiques et les instruments réglementaires d'intégration régionale convenus ;
  • Contribuer à la formulation d’une position régionale cohérente sur le commerce des services et des investissements comme base pour les négociations en cours de la Zone de Libre-échange Continentale (ZLEC);
  • Assurer la cohérence de tous les documents stratégiques et juridiques entre les engagements de la CEEAC relatifs à l'intégration régionale, d'une part, et les engagements des États membres de la CEEAC dans les négociations de la ZLEC, d’autre part ;
  • Elaborer un projet de stratégie régionale de libéralisation des services dans l’espace CEEAC ;
  • Appuyer la mise en œuvre du plan d'action de la CEEAC pour la rédaction d'un modèle régional d'accord bilatéral d'investissement ;
  • Appuyer la mise en œuvre du Plan d’action de la CEEAC de l’initiative « Renforcer le Commerce intra-africain » (BIAT) et le mécanisme de suivi-évaluation ;
  • Appuyer la promotion des femmes dans le commerce régional des services et les investissements et ;
  • Exécuter toute autre tâche qui pourrait être confiée par le Secrétaire général adjoint, responsable du Département de l’Intégration Physique, Economique et Monétaire du Secrétariat général.

 III.Livrables

Les livrables suivants doivent être transmis au Secrétariat général de la CEEAC, dont une copie électronique sera envoyée au Coordonnateur du CAPC et au Directeur du Bureau sous-régional de la CEA en Afrique centrale (CEA/BSR-AC).

  • Une étude documentaire complète de l'état de libéralisation des services et investissements dans l’espace CEEAC, au plus tard trois (3) mois après le début de la mission du consultant au Secrétariat général de la CEEAC et des propositions visant à assurer la cohérence régionale dans le cadre des négociations de la ZLEC ;
  • Un rapport mensuel des activités menées au Secrétariat général de la CEEAC, au plus tard le 5ème jour du mois suivant ;
  • Un projet de document portant stratégie d'harmonisation de la politique régionale d'investissement, au plus tard douze (12) mois après le début de la mission du consultant au Secrétariat général de la CEEAC ;
  • Un rapport final sur les activités menées sur toute la durée de la mission du consultant, au plus tard un (1) mois après le dernier jour de travail au Secrétariat général de la CEEAC.

 IV.Durée de la mission du consultant

La mission devrait commencer (date indicative à mettre) pour une durée de vingt-quatre (24) mois.

V.Langues

La langue de travail du Secrétariat général de la CEEAC et la langue des produits livrables pour cette mission sont le Français. Une connaissance pratique de l'Anglais, du Portugais et de l'Espagnol (autres langues officielles de la CEEAC) sera un atout

VI.Profil du Consultant

Le consultant doit:

  • Être titulaire d'un master ou d'un doctorat en économie, en droit commercial ou dans toute autre discipline pertinente;
  • avoir cinq (5) années d'expérience dans la formulation et la mise en œuvre de la politique commerciale;
  • Avoir travaillé avec des administrations publiques des pays ou des organisations internationales et disposer d’une bonne connaissance pratique des outils d'analyse des flux d’investissement et du commerce des services (Investment Map... etc);
  • Avoir une bonne connaissance des questions relatives au commerce multilatéral et des économies de la région ;
  • Avoir une excellente maitrise du Français. Une connaissance pratique de l'anglais, du Portugais et de l’Espagnol serait un atout.

VII.Dates à retenir 

  • Dépôt des CV : 20 février 2017
  • Début de la mission (date indicative) : 1er Avril 2017

 VIII.Contact :

Mme Stella IRIGO, Assistante administrative

Tel 00241 07538296 E-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

M. jules TOUKA, Expert Macro-économiste

Tél : 00241 03 29 27 65 ; E-mal : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Direction des politiques macro-économiques, du commerce et de l’industrie

Département de l’intégration physique, économique et monétaire

Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC)

Calendrier

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

CEEAC-ECCAS

Logo CEEAC Transparent

Nos Partenaires

Les Partenaires Techniques et Financiers de la CEEAC.