Libreville(Rép. gabonaise), le 21 septembre 2017- sur  convocation du Secrétaire Général de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique
Centrale(CEEAC), l’ambassadeur  Ahmad ALLAM-MI, la Plateforme bipartite de suivi du partenariat s’est réunie ce jour dans la capitale gabonaise, moins de deux semaines après la Rencontre Technique des Experts qui a eu lieu à Dakar les 7 et 8 Septembre 2017.
Cette première rencontre de la Plateforme bipartite  avait pour objectif de:
Valider le rapport d’activités de la mise en œuvre du plan d’action 2016-2017 qui a été examiné par les Experts des deux Organisations ;

  • Examiner et recommander pour adoption les recommandations formulées par les Experts des deux Organisations pour apporter des réponses idoines aux défis liés à la mise en œuvre des activités de partenariat;
  • Examiner et valider les propositions d’orientation stratégiques par rapports aux axes de coopération CEEAC-UNICEF aux cours des deux prochaines années (2018-2019).
  • Examiner et valider les propositions d’orientation stratégiques par rapports aux axes de coopération CEEAC-UNICEF aux cours des deux  prochaines années (2018-2019).

Deux allocutions ont ponctué la cérémonie d’ouverture :
L’allocution du Directeur régional adjoint de l’UNICEF pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre Monsieur Gilles FAGNINOU et celle du Secrétaire Général adjoint chargé du département  Programmes, Budget, Administration   et Ressources Humaines de la CEEAC l’honorable Tabu Abdallah MANIRAKIZA, président des travaux.

Une vue de la séance de travail CEEAC-UNICEFAprès la cérémonie d’ouverture et  l’adoption de l’ordre du jour, les membres de la Plateforme ont tour à tour suivi les présentations de la CEEAC sur la Réforme Institutionnelle et le Plan Stratégique à Moyen Terme 2016-2020 ; de l’UNICEF sur les Priorités Régionales pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre 2018-2021. Ces présentations ont donné lieux à des  échanges fructueux qui ont  permis aux membres de la Plateforme de mieux s’imprégner de la vision stratégique et programmatique des deux organisations ainsi que des potentielles synergies de coopération. Les participants ont ensuite suivi avec un intérêt particulier le
rapport de la réunion des experts tenue à Dakar et formulé des propositions des axes  de coopération soumis par les Experts dans les domaines de la Santé, Nutrition, VIH/SIDA, Eau, Hygiène et Assainissement, Education  et Protection de L’Enfance.

A l’issue des travaux, la plateforme bipartite de suivi du partenariat CEEAC-UNICEF a approuvé les recommandations suivantes :
1.      L’accélération du processus de recrutement d’un Expert en Charge des questions de Santé, Nutrition et VIH/SIDA au sein du Secrétariat Général  de la CEEAC;
2.      Lors de la mise en œuvre du Plan Stratégique à Moyen Terme(PSMT) 2016-2020, mettre un accent particulier à la lutte contre la malnutrition dans la sous-région et faire de cette thématique un des objectifs stratégiques lors de la revue à mi-parcours du PSMT 2016-2020.
3.      L’implication des Experts en charge des questions de Résilience, d’analyse des Risques et des capacités nationales en matière de gestion des risques des désastres dans le plan d’action 2018-2019.
Ceci en vue de répondre à la demande de la CEEAC de  considérer les questions des urgences sanitaires transfrontalières et de résilience comme d’importance stratégique pour la sous-région.
4.      La CEEAC et l’UNICEF doivent établir une coopération technique et stratégique pour des plaidoyers en faveur de l’établissement des normes et standards de l’éducation de base (gratuité, accessibilité,
qualité,…), y compris dans les situations d’urgence et de fragilité,                                                                                                                                        5.      La mise en place des plateformes sectorielles de coordination des partenaires de la CEEAC pour faciliter les synergies et une meilleure organisation du travail des Experts. Les modalités de rencontre de telles plateformes sont à définir plus tard entre Experts ;
6.      La CEEAC et l’UNICEF doivent renforcer leur coopération dans le domaine de la protection des enfants et personnes vulnérables dans les situations de conflits et de crise humanitaire ;
7.      La CEEAC et l’UNICEF doivent renforcer leurs engagements auprès des Etats  membres pour l’accélération de la mise en œuvre du programme africain sur les faits et les statistiques de l’état-civil selon les lignes directrices d’APAI-CRVS ;
8.      LA CEEAC et l’UNICEF doivent renforcer leurs engagements auprès des Etats membres pour l’accélération de la mise en œuvre de la Campagne
de l’Union Africaine «Mettre fin aux mariages des enfants » ;
9.      La CEEAC doit engager des actions concrètes dans la mise en œuvre de l’ Accord multilatéral de coopération régionale de lutte contre la traite des personnes, en particulier des femmes et des enfants en Afrique de l’Ouest et du Centre signé en 2006 à Abuja ;
10.     La CEEAC et l’UNICEF doivent renforcer la redevabilité des acteurs politiques et de la société civile en Afrique Centrale vis-à-vis des engagements des Etats membres de la CEEAC pour l’amélioration de la survie et le développement de l’enfant.

Les membres statutaires ont procédé à la signature du communiqué final sanctionnant la 1ère réunion de la Plateforme bipartite de suivi du partenariat entre la CEEAC et l’UNICEF, suivi d’un échange dudit document par le  Secrétaire général adjoint de la CEEAC et le Directeur régional adjoint de l’UNICEF pour l’Afrique de l’Ouest et du centre.

Calendrier

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

A SUIVRE

LOGO REUNION CULTURE BZV

CEEAC-ECCAS

Logo CEEAC Transparent

Nos Partenaires

Les Partenaires Techniques et Financiers de la CEEAC.