Faire de la culture un élément clé du développement économique

La culture, dans son sens le plus large, est considéré comme l'ensemble des traits distinctifs, spirituels et matériels, intellectuels et affectifs, qui caractérisent une société ou un groupe social. Elle englobe, outre les arts et les lettres, les modes de vie, les droits fondamentaux de l'être humain, les systèmes de valeurs, les traditions et les croyances.» (Déclaration de Mexico sur les politiques culturelles. Conférence mondiale sur les politiques culturelles, Mexico City, 26 juillet - 6 août 1982. UNECO) 

Considérant cette définition, la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC) se donne pour objectif principal de faire de la culture le moteur du développement économique en Afrique Centrale. Elle se donne pour mission principale de coordonner et faciliter la mise en œuvre des programmes visant le développement économique des différents éléments de la culture des pays membres de la CEEAC, en vue de contribuer a l’émergence de ces pays par le développement et le renforcement des entreprises et industries culturelles, en prônant la valorisation des savoirs et savoir-faire traditionnels, la création d’emplois, l’amélioration des conditions de vies des populations et le développement humain.

Lire la suite : Faire de la culture un élément clé du développement économique

CEEAC-CAMES : savoirs et intégration sous régionale, Accord de coopération pour un enseignement supérieur, une recherche scientifique et une innovation technologique ancrés dans son environnement.

le Dr Blaise OSSENE et le Pr Bertrand MBATCHI

A travers son Plan Stratégique de Développement, le Conseil Africain et Malgache pour l’Enseignement Supérieur a résolument choisi de se moderniser. Ici le verbe ‘‘moderniser’’ est à entendre dans sa juste mesure. Il s’agit bien d’opérer à cette vaste entreprise de toilettage qui aidera nos universités à devenir plus modernes, c’est-à-dire plus proches de nos populations, de nos réalités et de notre quotidien. Le CAMES veut donc, pour l’ensemble de ses pays membres, des universités ancrées dans leur environnement. Et, pour atteindre cet objectif, le CAMES s’est entouré d’un ensemble de partenaires au nombre desquels la CEEAC.

Lire la suite : CEEAC-CAMES : savoirs et intégration sous régionale, Accord de coopération pour un enseignement...

OMS/UA : Luanda abrite la 1ère Réunion des Ministres Africains de la santé

La capitale angolaise a abrité du 16 au 17 avril 2014 la première réunion des Ministres africains de la santé, organisée conjointement par l’Organisation Mondiale de la Santé et l’Union Africaine. La cérémonie d’ouverture a été placée sous le patronage du Vice-président de la République d’Angola, Monsieur   Manuel Vicente qui a qualifié d’historique la date du 16 avril 2014 qui marque un tournant aussi bien dans l’histoire de l’Angola pour avoir abrité la première réunion des Ministres africains de la santé et pour l’Afrique qui a organisé une rencontre d’une telle envergure dans le domaine de la santé depuis la création de l’Union Africaine.

Au cours de la  cérémonie d’ouverture, quatre allocutions ont été prononcées : celle du ministre nigérian de la santé, celle du Directeur Régional de l’OMS pour l’Afrique, celle du Commissaire de l’Union Africaine en charge des questions de santé et le discours d’ouverture du Vice président de la république d’Angola représentant le Chef de l’Etat angolais.

Plus de trois cent délégués venus des quatre coins du continent, des responsables des communautés Economiques Régionales, des partenaires au développement, des représentants des organisations non gouvernementales et ceux des organismes du système des nations unies. La délégation du secrétariat général de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale(CEEAC) a été conduite par le Secrétaire Général, l’Ambassadeur AHMAD ALLAM-MI.

Lire la suite : OMS/UA : Luanda abrite la 1ère Réunion des Ministres Africains de la santé

CEEAC /Gabon : La résurrection du CICIBA est toujours possible

Madame Ida RETENO ASSONOUET et monsieur Crispin Jaime SANGALE RONDO

Madame Ida RETENO ASSONOUET et monsieur Crispin Jaime SANGALE RONDO

Libreville, le 14 juillet 2014- « Nous explorons toutes les voies et moyens susceptibles de ressusciter le Centre des civilisations Bantus …, et la proposition d’en faire un organisme spécialisé de la CEEAC est très intéressante », a déclaré la ministre  gabonaise de la culture des Arts et de l'Education CiviqueMadame Ida RETENO ASSONOUET, au cours de l’audience qu’elle a accordée  au Secrétaire Générale Adjoint  de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC) en charge du Département d’Intégration Socioculturelle monsieur Crispin Jaime SANGALE RONDO.

Lire la suite : CEEAC /Gabon : La résurrection du CICIBA est toujours possible

Plaidoyer pour des assises des ministres de la Recherche scientifique en Afrique Centrale

Le Ministre congolais de la Recherche Scientifique et de l'Innovation Technologique Bruno Jean-Richard ITOUA a été reçu en audience par le Secrétaire général de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale(CEEAC), l’ambassadeur Ahmad ALLAM-MI.

Président de l’Association des ministres africains en charge de la Recherche et de la Technologie, le membre du gouvernement congolais mène actuellement un plaidoyer en faveur de la tenue d’une réunion des ministres des Etats membres de la CEEAC en charge de Recherche Scientifique et de l'Innovation Technologique. Dans son exposé, Bruno Jean-Richard ITOUA

Lire la suite : Plaidoyer pour des assises des ministres de la Recherche scientifique en Afrique Centrale

Calendrier

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

CEEAC-ECCAS

Logo CEEAC Transparent

Nos Partenaires

Les Partenaires Techniques et Financiers de la CEEAC.