N’djamena (République du Tchad),le 18 novembre 2014

les participants aux travaux de la commission consultative de la 16ème session ordinaire de la conférence des Chefs d’Etat et de gouvernement qui se déroulent dans la capitale tchadienne ont approuvé la proposition du gouvernement de la République du Tchad relative à la mobilisation, la préparation et la riposte contre la maladie à virus Ebola en Afrique Centrale.

Conscients du risque de résurgence non exclu de certains foyers d’épidémie indigène en Afrique Centrale et de l’importation du virus Ebola par le biais des voyageurs à destination des pays de l’Afrique Centrale, les participants ont exprimé leur entière solidarité aux pays affectés et leur compassion aux populations victimes et exposées.

Les experts ont félicité la République Démocratique du Congo pour avoir déployé les efforts nécessaires ayant permis l’interruption de la maladie à virus Ebola sur son territoire, et salué les efforts des pays touchés de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest(CEDEAO), de l’Union Africaine et de la communauté internationale dans la lutte contre la maladie à virus Ebola.

La commission consultative a recommandé entre autre, que le Secrétariat général de la CEEAC organise une réunion inter ministérielle (santé, Affaires Etrangères et intérieur, santé animale, environnement, Eaux et forêts) élargie aux partenaires techniques et financiers sur l’accélération de la préparation et la riposte contre la maladie à virus Ebola en Afrique Centrale. Elle a aussi proposé la mise en place d’un fonds spécial d’un montant de cinq cent millions de dollars américains soit deux milliards cinq cent millions de FCFA pour le soutien du processus et de mise en œuvre du Plan régional CEEAC de préparation et de riposte contre la maladie à virus Ebola.

Enfin, une collaboration s’impose avec les Etats et l’organisation mondiale de la santé en vue de l’application de la grille d’évaluation, de la préparation et de la riposte contre la maladie à virus Ebola.