Cotonou(Rép. Du Bénin), le 13 novembre 2019-Débutés hier dans la capitale économique béninoise, les travaux du forum régional sur les soins de santé primaires en Afrique de l’Ouest et du Centre se poursuivent sans ambages.

En matinée, les participants ont planché sur le renforcement des soins de santé primaires en optimisant les programmes communautaires, y compris l'institutionnalisation des agents de santé communautaire et en après-midi, sur la disponibilité des produits de première nécessité pour accroître l'accès aux soins de santé primaires communautaires de qualité notamment la législation, la coordination, la prévision, le financement, la distribution dernier kilomètre, le suivi des niveaux de stocks, la surveillance.

S’agissant des travaux de la matinée, ils étaient consacrés à deux sessions :

La première session était axée sur les politiques et programmes de santé communautaire de la conception à la mise en œuvre.

Cotonou sante 550 03Cette session a été marquée par des exposés et des échanges fructueux sur des thèmes variés parmi lesquels :

  • La recherche multi-pays sur les dimensions genre du système de santé communautaire au Sénégal, au Mali et en Côte d'Ivoire ;
  • Les approches de mise à l'échelle rationnelle des programmes communautaires pour optimiser la couverture géographique : expérience dans l'utilisation Accessmod dans divers pays, dont le Niger et la Côte d'Ivoire ;
  • Le programme de santé communautaire dans un contexte d’urgence ;

La deuxième session concernait les progrès réalisés dans les pays sur l’optimisation des programmes de santé communautaire. Les participants ont mis l’accent sur l’institutionnalisation des agents de santé communautaires, à savoir la sélection, l’engagement communautaire, la contractualisation, la certification, le paquet de service, l’évaluation de la performance, financement et de paiement, l’échelle de carrière. Au cours de cette session, les échanges ont porté sur les thèmes suivants :

  • Les ressources humaines pour la santé communautaire au Niger (profil, coordination des différents agents communautaires, financement et liens avec les institutions sanitaires) ;
  • L'initiative ‘’Pipeline rurale’’ en Guinée ;
  • Travailler avec les agents de santé communautaires dans les zones d'urgence (lien de développement humanitaire): profil, rôle, ensemble d'interventions, les réalisations et les enseignements tirés ;
  • : Le personnel de santé communautaire en Sierra Leone (profil, paquet de soins, les systèmes de financement et de supervision)
  • : La santé communautaire au Mali : vers la recherche active des cas et l'utilisation de la surveillance à 360 degrés pour renforcer les services communautaires de qualité.

Cotonou sante 550 01En après-midi, les travaux ont porté sur la disponibilité des produits de première nécessité pour accroître l'accès aux soins de santé primaires communautaires de qualité. Les participants ont dressé les goulots du système pour augmenter la disponibilité et l’accès aux médicaments essentiels pour les soins de santé primaires.

Au cours de cette session, les échanges et discussion ont gravité autour des thèmes suivants :

  • Equipe de travail Financement PCIME: analyses d'écart, les mécanismes de financement novateurs pour assurer l'approvisionnement stable pour la prestation de services communautaires ;
  • Evaluation régionale des systèmes de chaîne d'approvisionnement en Afrique occidentale et centrale ;
  • Les expériences des pays pour résoudre les goulots d'étranglement pour renforcer la chaîne d'approvisionnement ;

L’un des moments les plus importants de la journée reste incontestablement la réunion de haut niveau qui se tiendra à partir de 16 heures à laquelle prendront part les ministres des Etats d’Afrique de l’Ouest et du centre en charge des questions de santé.