Douala(Rép. du Cameroun), le 10 mai 2018-Il s’est ouvert ce matin dans la capitale économique du Cameroun un atelier de formation en faveur des cadres de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale(CEEAC) sur les politiques économiques sensibles au genre. Dans son mot introductif le chef de la Cellule Genre au secrétariat général de la CEEAC, madame Isabelle Boukinda Nzaou a édifié l’auditoire sur les objectifs poursuivis, les attentes du secrétariat général de la CEEAC et le bienfondé de cet atelier quant au développement harmonieux de nos sociétés en général de manière globale et en particulier de l’espace communautaire en particulier.

L’objectif de cet atelier de formation est de renforcer les capacités des cadres de la CEEAC pour une intégration transversale du genre dans les politiques, programmes et interventions de la CEEAC.

Pendant trois jours, le modérateur Monsieur Socé SENE et l’ensemble des participants vont s’exercer et s’atteler  à (01) identifier les éléments principaux d’une analyse genre et les exploiter dans le cadre de la planification stratégique et de la programmation budgétaire des politiques et programmes sectoriels, (02) identifier les volets et domaines particulièrement critiques en terme d’inégalités liées au genre dans leur secteur, (03) formuler des propositions pertinentes sur la base d’une analyse des inégalités de genre existant dans leur domaine d’intervention de chacun, pour orienter les documents de politiques et les outils de programmation budgétaire en vue de réduire les disparités et de promouvoir l’autonomisation des femmes.

Les travaux se dérouleront autour de plusieurs modules dont : Genre et commerce, Genre  et agriculture, Genre et TIC, Genre, eau et Energie, Femme, paix et sécurité, budgétisation et programmation sensible au genre.

Calendrier

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

CEEAC-ECCAS

Logo CEEAC Transparent

Nos Partenaires

Les Partenaires Techniques et Financiers de la CEEAC.