Libreville, le 15 mars 2016

Le Directeur Régional de l'ONUSIDA en charge de l’équipe régionale d’appui pour l’Afrique de l’Ouest et du centre, monsieur Djibril DIALLO a été reçu en fin de matinée par le Secrétaire général de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale(CEEAC), l’ambassadeur Ahmad ALLAM-MI. Le Conseiller principal du Directeur Exécutif de l’ONUSIDA est venu faire part à son hôte de deux préoccupations majeures, à savoir, (01) réaffirmer son attachement au processus d’intégration régionale et de développement social et économique dans l’espace CEEAC  à travers la Déclaration d’engagement sur le VIH/Sida(2006 et 2011), les engagements concernant l’appui technique et la mobilisation des ressources pour la mise en œuvre du cadre stratégique sur le renforcement et la coordination de la lutte contre le VIH/Sida en Afrique centrale(adopté par les chefs d’Etat et de gouvernement de la CEEAC à N’djamena en mai 2015),  (02) les projets  de notes conceptuelles sur le VIH/Sida adoptés par le Conseil des Ministres de la santé des Etats membres de la CEEAC  tenu à Libreville, en février 2016), (03) l’organisation du 04 au 06 mai 2016 du sommet panafricain des jeunes leaders des Nations Unies  à Libreville au Gabon, placé sous le patronage de son Excellence Monsieur ALI BONGO ONDIMBA, président de la République gabonaise, président en exercice de la CEEAC et (04) l’organisation du 08 au 10 juin 2016 à New York(USA) d’une réunion de haut niveau sur le VIH/Sida.

Le responsable de l’ONUSIDA a sollicité l’implication du Secrétaire général de la CEEAC et surtout une déclaration.

Au cours de son intervention, l’ambassadeur ALLAM-MI  a déclaré que l’épidémie du VIH/Sida demeure un problème mondial de santé et de développement à l’échelle régionale. Durant l’année en cours, la CEEAC entend orienter son action sur deux axes principaux, notamment, la réactivation des initiatives régionales transfrontalières de lutte contre le  VIH/Sida. Et l’accélération de la mise en œuvre de l’initiative de la transmission mère/ enfant  du VIH et la prise en charge pédiatrique, en vue de contribuer à la réduction de la mortalité et de la morbidité maternelle, néonatale et infantile et le maintien de la mère en vie.

Les résultats escomptés, a souligné le Secrétaire général de la CEEAC, sont d’assurer l’accès universel à la prévention, au traitement, aux soins et au soutien dans l’espace CEEAC après 2015 et la viabilité de la lutte contre le Sida en maintenant un niveau d’investissement suffisant, en se dotant des ressources humaines et financières pour arrêter la propagation du VIH dans les pays et la région.

Calendrier

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30

CEEAC-ECCAS

Logo CEEAC Transparent

Nos Partenaires

Les Partenaires Techniques et Financiers de la CEEAC.