La Réunion ministérielle du 7e Sommet de la TICAD (TICADVII) s’est tenue à Tokyo du 06 au 07 octobre 2018. Cette réunion coorganisée par le Gouvernement du Japon, la Banque Mondiale, le PNUD, l’ONU, et la Commission de l’Union Africaine, était présidée par Son Excellence M. TARO KONO, Ministre des Affaires Etrangères du Japon.

Y ont pris part les Ministres en charge des Affaires Etrangères, de l’Economie, du Commerce, des Représentants de la Commission de l’Union Africaine, des Communautés Economiques Régionales (CER), des organisations du Système des Nations Unies, de la société civile, des opérateurs économiques et des Ambassadeurs accrédités auprès de l’Empire du Japon. Le Secrétariat Général de la CEEAC était représenté par Madame Marie Thérèse Chantal MFOULA, Secrétaire Général Adjoint, en charge du Département de l’Intégration Physique Economique et Monétaire.

L’objectif de cette réunion était d’amorcer le processus préparatoire du 7e Sommet de la TICAD (ou TICAD VII), qui se tiendra à Yokohama (Japon) du 28 au 30 Août 2019.

Durant ces travaux, les échanges ont porté notamment sur les réalisations et défis depuis la TICAD VI ; la transformation économique pour une croissance inclusive ; la santé, la société stable et résiliente pour la sécurité humaine et enfin le renforcement de la connectivité en Afrique et au-delà.

Concernant le point sur le renforcement de la connectivité en Afrique, la représentante du Secrétariat Général de la CEEAC a pris la parole pour indiquer que la sous- région, a fait des infrastructures physiques énergétiques et numérique une priorité au regard des défis et de la nécessité de combler le déficit infrastructurel existant.  Des décisions ont été adoptées par les chefs d’Etat assorties des programmes et plans d’action. S’agissant des infrastructures physiques, Madame MFOULA a souligné que la CEEAC travaille sur la base du PIDA afin de combler les maillons manquants entre les capitales, ainsi que sur la base du Plan Directeur Consensuels des Transports (PDCT-AC) adopté en 2004 par les Chefs d’Etat où 33 corridors de liaison inter-Etats et de couloirs de transit ont été identifiés de même que des postes de transit. 

« Des efforts considérables ont été réalisés mais beaucoup reste à faire » a-t-elle souligné. De ce fait le Secrétariat général de la CEEAC  a plaidé pour que le Japon puisse accompagner l’accélération dans la mise en œuvre du PDCT-AC  afin de fluidifier les échanges commerciaux,  de faciliter le transit surtout pour les quatre Etats membres sans littoral, et de capitaliser sur  les acquis actuels en vue de créer des corridors de développement en tant que concentration d’activités agricoles , industrielles , de tourisme et de commerce le long des corridors de manière à créer des conditions pour  amplifier les effets de croissance sur les couches des populations des zones rurales.

En marge des travaux de la réunion ministérielle, le secrétaire général adjoint de la CEEAC eu des entretiens avec M. KATO RYUICHI, Directeur Général du Département Afrique de l'Agence japonaise de coopération internationale (JICA), assisté de M. KANADA MASAYUKI, Directeur de Division au sein du même Département.

Après une brève présentation du Secrétariat Général de la CEEAC, Madame MFOULA s’est félicitée des actions importantes réalisées par la JICA au sein des Etats de la CEEAC notamment dans le domaine de la riziculture au Tchad, en RDC, au Rwanda, au Cameroun et en RCA. Elle a plaidé pour qu’il y ait une coordination régionale de ces projets au sein du Secrétariat Général et que la CEEAC bénéficie du statut d’observateur au Comité de pilotage de la CARD (Coalition for African Rice Development) à l’instar du COMESA.

Par ailleurs, la Représentante du Secrétariat général de la CEEAC a souhaité un développement des axes de coopération dans les domaines de l’infrastructure commerciale (transport, Energie, TIC) et la mise en œuvre des programmes de développement des infrastructures hydroélectriques transfrontalières afin d’accompagner la CEEAC dans la gestion des projets régionaux prioritaires et de développer le commerce et l’industrialisation. 

Enfin, elle a sollicité l’appui de la JICA dans le renforcement des capacités de production, entre autres, le développement des secteurs agricoles et industriels pour lesquels l’expérience du Japon est reconnue dans l’approche KAIZEN, la gestion des risques de catastrophes conformément au cadre de SENDAI et de l’Accord de Paris, le développement d’un secteur moderne de la Pêche, et l’accompagnement dans la mise en œuvre de la Zone de Libre Echange Continentale africaine (ZLECAf).

TICAD 02 550Avant de clore son propos, Madame MFOULA a suggéré la signature d’un Mémorandum d’Entente (MOU) entre la JICA et la Secrétariat Général de la CEEAC, afin d’identifier les secteurs de collaboration, pour définir un cadre de coopération et examiner en profondeur les projets existant dans divers secteurs inhérents au mandat du Secrétariat Général de la CEEAC.

En réponse, Monsieur KATO, après avoir remercié la CEEAC, a souligné les efforts consentis par son Institution afin que l’Afrique Centrale soit plus impliquée dans le processus de la TICAD. Il a justifié son propos en signalant l’ouverture récente des bureaux de la JICA au Cameroun et au Gabon. Toutefois, il a déploré le déficit d’informations sur l’Afrique Centrale et a proposé que le secteur privé de l’Afrique Centrale fasse des propositions viables de coopération qui seront examinées dans le domaine commercial.

S’agissant du développement des transports notamment la gestion des corridors et des Postes de Contrôle juxtaposés, il a encouragé la CEEAC à prendre part à l’Atelier y relatif que l’Agence du NEPAD coorganisera en début décembre 2018, afin de partager les expériences des autres sous régions et approfondir la réflexion avec les responsables qui seront présents.

Il a instruit son collaborateur de maintenir le contact avec le Secrétariat Général de la CEEAC pour toutes les autres questions surtout dans le secteur agricole.

Calendrier

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

A SUIVRE

LOGO REUNION CULTURE BZV

CEEAC-ECCAS

Logo CEEAC Transparent

Nos Partenaires

Les Partenaires Techniques et Financiers de la CEEAC.