RAPPORT DE MISSION

15 – 22 juillet 2018, Goma, RDC

  1. CONTEXTE

Situées dans le rift Ouest Africain et soumis entre autres à d’importants séismes d’origines  tectoniques et volcaniques, des érosions, des glissements de terrains, des risques d’explosion gazeuses, de cas énormes d’incendies sans corps ni matériels d’intervention, de foudres, des feux des brousses, des déplacements massifs des populations et des violences du fait des différentes guerres, les régions de Goma en RDC et de Gisensy au Rwanda sont marqué par une écologie fragile qui fait d’elles une zone à risques majeurs et complexes. Le lac Kivu situé en aval est une menace permanente du fait de sa très forte concentration en CO2. Le volcan Nyamulagira et son voisin Nyaragongo situés à moins d'une dizaine de km au nord, font partie de la chaîne volcanique des Virunga, qui appartient à la branche ouest du Rift Est-africain.

Ces deux volcans constituent une menace permanente qui pèse sur les deux villes frontières en aval, à savoir les villes de Goma en RDC et de Gisensy au Rwanda.

La CEEAC avait exprimé sa solidarité au peuple de la RDC suite à l’éruption du mont Nyamulagira ayant causé de nombreux dégâts en janvier 2010 et, conformément aux axes d’orientation stratégique de sa politique environnementale, notamment ceux relatifs à l’évaluation et à l’alerte rapide pour la gestion des catastrophes naturelles ou provoquées, une mission d’évaluation avait été déployée sur le site de la catastrophe à l’effet de faire un état des lieux de ce risque permanent et transfrontalier aux manifestations récurrentes, sis entre la ville de Goma en RDC et la ville de Kigali au Rwanda.

Au sortir de cette mission hautement appréciée en son temps par les autorités congolaises rencontrées, il avait été recommandé au regard des constats et des conclusions l’organisation à Goma d’un Atelier de concertation sous le patronage conjoint de la CEEAC et du Gouvernement congolais, et regroupant les principales parties prenantes nationaux et locaux, ainsi que la dotation du Gouvernement provincial à l’occasion de cet atelier des moyens en tentes avec l’estampille de la CEEAC, susceptibles d’être mises à disposition pour l’aménagement des zones de refuge en cas de crises majeures.

Ces recommandations n’ont jamais pu être mise en œuvre en raison des contraintes financières. Mais la nécessité de voir la CEEAC sur le terrain des urgences humanitaires dans les États membres non seulement au plan financier, mais aussi au plan technique et politique, a été mis en exergue par les ministres en charge de la Gestion des Risques de Catastrophes et de la Météorologie à travers le Communiqué Final au sortir de leur 1ère Conférence Ministérielle Conjointe d’Octobre 2017 à Brazzaville.

Le Gouverneur de la Province du Nord Kivu dont Goma est le Chef-lieu a ainsi sollicité l’appui technique de la CEEAC en vue de la facilitation de l’atelier visant à mettre en commun des plans de contingence de la République Démocratique du Congo (RDC) et du Rwanda en prévision des éruptions du Nyragongo et du Nyamulagira.

  1. DEROULEMENT DE LA MISSION

La Mission technique de la CEEAC s’est articulée essentiellement sur la facilitation des débats autour du Projet de Plan de Contingence conjoint RDC-Rwanda pour la réponse aux éruptions des deux volcans et du Projet de Protocole d’Accord entre la RDC et le Rwanda pour la gestion des deux aléas.

En 2002, une coulée de lave du Nyaragongo avait détruit près du tiers de la ville de Goma faisant d’importants dommages, 450.000 personnes déplacées, et environ 70 décès.

Ont également contribués aux travaux les experts de la Mission de l'Organisation des Nations Unies pour la Stabilisation en République Démocratique du Congo (MONUSCO), du Programme Alimentaire Mondial et de la Banque Mondiale. 

Les deux parties rwandaises et congolaises ont participés aux débats et se sont accordés sur les deux projets à soumettre à la sanction des autorités des deux pays avant la signature du Protocole d’Accord prévue pour le 15 août 2018 à Kinshasa.

Les travaux ont été clôturés par le Ministre Provincial du Nord Kivu en charge de l’Intérieur et de la Sécurité, représentant le Gouverneur empêché, assisté du Secrétaire Général du Ministère National en charge de l’Intérieur et de la Sécurité. Celui-ci a solennellement remis les projets validés au Secrétaire Général du Ministère National pour compte rendu au Gouvernement national congolais, au Représentant du Ministère Rwandais en charge des Catastrophes pour compte rendu au Gouvernement Rwandais, et au facilitateur représentant la CEEAC pour compte rendu au Secrétaire Général de la CEEAC et à la Conférence des Chefs d’États et de Gouvernement.

Il convient de relever que s’agissant d’une activité transfrontalière, l’appui de la CEEAC s’avèrera prééminent pour la gestion de ce risque majeur, et la mise en œuvre des projets adoptés.

La mission de la CEEAC a également visité l’Observatoire Vulcanologique de Goma (OVG), dispositif de surveillance et d’alerte des deux volcans qui jouera un rôle central dans la mise œuvre du Plan de Contingence Conjoint, ainsi que le dispositif de protection civil du Gouvernent provincial.

III. RESULATS AU SORTIR DE LA MISSION

La RDC et le Rwanda disposent désormais d’un Plan de Contingence susceptible d’être mise en œuvre en cas d’une éruption volcanique pour protéger les populations de cette zone frontalière.

Par ailleurs, la Mission a été hautement appréciée par les autorités congolaises à travers le Ministre Provincial de l’Intérieur et de la Sécurité, qui a été demandé au délégué de la CEEAC de transmettre au Secrétaire Général les remerciements de la RDC, et sollicité son appui constant pour la mise en œuvre du Plan de Contingence élaboré.

  1. ANNEXES : Dossier Souche

 

VII. DISTRIBUTION

-       SG/CEEAC (ATCR)

-       SGA/DIPEM (ATCR)

-       SGA/PBARH (ATCR)

-       BAD

-       Communication (ATI)

-       Archives (ATI)

-       Webmaster : www.ceeac-eccas.org, (ATI)

Calendrier

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

CEEAC-ECCAS

Logo CEEAC Transparent

Nos Partenaires

Les Partenaires Techniques et Financiers de la CEEAC.