Le Session Extraordinaire du Conseil des Ministres de la CEEAC en charge de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche couplé au business meeting sur le financement du Programme Régional d’Investissement Agricole, de Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle (PRIASAN), présidée à l’ouverture par Son Excellence Monsieur Emmanuel ISSOZE NGONDET, Premier Ministre, Chef du Gouvernement de la République Gabonaise a pris fin hier jeudi 14 décembre 2017 à Libreville.
Selon le communiqué final issu de cette réunion, elle a été un moment fort pour saluer l’accent mis sur l’importance du secteur agricole dans la croissance et la diversification des économies des Etats membres de la CEEAC ainsi que sur la nécessité d’accroitre les ressources et les investissements destinés à soutenir le développement du secteur agricole, particulièrement les chaines de valeur agro-sylvo-pastorales et halieutiques pour en faire un des piliers de la relance et de la transformation structurelle des économies en Afrique centrale.
FinConseil Min Agri 550 02Les ministres sont parvenus à des «conclusions fructueuses», comme l’a indiqué à la clôture des travaux le Ministre de l’Agriculture, de l’Elevage, chargé du Programme GRAINE, Monsieur Yves Fernand MANFOUMBI en sa qualité de président du Conseil.
«La dynamique ainsi impulsée par l’institutionnalisation du Conseil des Ministres de la CEEAC en charge de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche marque notre commune volonté de développer le secteur agricole en Afrique centrale et d’harmoniser l'agenda du développement agricole de la CEEAC et de ses Etats membres, avec les opportunités d’expansion d'affaires et axées sur le marché, qui font l’objet d’intérêt croissant du secteur privé en Afrique centrale » a-t-il précisé.
Le Conseil a aussi fortement apprécié l’initiative de la déclaration dite « Déclaration de Libreville » en faveur des actions de développement agricole et rural de la sous-région. A travers cette déclaration, les ministres ont réaffirmé les engagements des Etats membres de renforcer leur cohésion autour de la Politique Agricole Commune de la CEEAC (PAC), afin de faire du développement du secteur agricole et rural, le levier indispensable pour la relance et la transformation structurelle de leurs économies.
 
Pour ce qui est de la Table ronde sur le financement du PRIASAN et des initiatives inscrites dans les PNIASAN, le Conseil a hautement apprécié l’engagement des Partenaires Techniques et Financiers à contribuer au financement du PRIASAN et des 13 Initiatives Communautaires dont le coût global est estimé à 987,050 millions de dollars US.
 
FinConseil Min Agri 550 01Le Conseil a saisi cette occasion pour demander aux Etats membres de contribuer, au minimum à hauteur de 10% du coût global, soit 9,87 millions de dollars US afin de démontrer leur ferme volonté à faire de la transformation des produits agro-sylvo-pastoraux et halieutiques le socle pour renforcer le développement et la compétitivité  des chaines de valeur des filières prioritaires régionales permettant à cet effet la création des emplois en faveur des jeunes d’une part et contribuant nécessairement à réduire les importations des produits agro-sylvo-pastoraux et halieutiques d’autre part.
Enfin, le Conseil a également adopté une feuille de route comprenant l’ensemble des actions opérationnelles devant être conduites par la CEEAC et ses Etats membres afin de finaliser le PRIASAN et les PNIASAN en vue de les soumettre au financement et d’engager, dans les meilleurs délais, leur mise en œuvre.
Dans une motion adoptée à la toute fin des travaux, « le Conseil Extraordinaire des Ministres a exprimé sa profonde gratitude à Son Excellence Monsieur Ali BONGO ONDIMBA, Président de la République Gabonaise, Chef de l’Etat, Président en Exercice de la Communauté, au Gouvernement, au peuple gabonais pour l’accueil chaleureux et toutes les attentions réservées à l’ensemble des délégations ainsi que pour la bonne organisation du Conseil Extraordinaire des Ministres de la CEEAC et du business meeting régional du PRIASAN » conclut le communiqué.