"Perspectives pour la mise en œuvre du Cadre de Sendai ET du nouveau Programme Africain sur la RRC en Afrique Centrale"

  1. CONTEXTE

Le Cadre de Sendai sur la Réduction des Risques de Catastrophes (CS-RRC) 2015-2030 reconnaît que la coopération régionale, sous régionale et transfrontalière reste essentielle pour soutenir les efforts des États, des autorités nationales et locales, ainsi que des communautés et des entreprises, pour réduire les vulnérabilités aux aléas.

Il met en exergue entre autres, la nécessité d'une meilleure compréhension du risque dans toutes ses dimensions, le besoin de renforcer la gouvernance des risques, l'importance de la mise en place des plates-formes nationales, l'amélioration des mesures de préparation pour «reconstruire mieux», la maîtrise des parties prenantes et de leurs rôles, le renforcement de la coopération internationale et du partenariat mondial. Il reconnaît que les Plate-formes mondiale et régionales pour la réduction des risques de catastrophe sont des mécanismes de cohésion entre les différents agendas, de suivi et d'évaluation périodique en soutien aux organismes de gestion des Nations Unies.

Il invite à des actions de niveau régional par le biais des stratégies et des mécanismes régionaux et sous régionaux convenus pour la coopération en matière de Réduction des Risques de Catastrophe (RRC) conformément au CS-RRC, afin de favoriser une planification plus efficace, créer des systèmes communs d'information et d'échange des bonnes pratiques ainsi que des programmes de coopération et de renforcement des capacités, en particulier pour faire face aux risques de catastrophes transfrontières communs.

Tout en approuvant le Programme d'Action Africain (PAA) pour la mise en œuvre du CS-RRC en novembre 2016, la 5ème réunion africaine de haut niveau sur la RRC a appelé tous les États africains, les Communautés Economiques Régionales (CER) à aligner leurs plans, leurs stratégies, leurs programmes avec le CS-RRC et le PAA ; a encouragé la coopération sud-sud, nord-sud et triangulaire pour renforcer et consolider la résilience aux catastrophes en Afrique ; a appelé le Bureau des Nations Unies pour la RRC (ONUSIPC) à continuer de fournir un soutien institutionnel et politique pour la mise en œuvre, le suivi et l'évaluation de la RRC en Afrique avec la Commission de l'Union africaine (CUA) et les CER ; a demandé aux institutions financières internationales, y compris la Banque Africaine de Développement (BAD) et la Banque Mondiale (BM) de considérer les priorités du PAA lors de l'assistance financière et technique à travers des approches intégrées de la RRC (Déclaration de Maurice du 25 novembre 2016).

La Déclaration de Maurice reconnait l'importance des efforts régionaux, nationaux et locaux pour mettre en œuvre le CS-RRC et ses priorités d'action à l'effet de renforcer les mécanismes de résilience aux catastrophes à travers des approches multi parties prenantes. Elle souligne l'importance du Groupe de travail africain, de la Plate-forme régionale africaine, des plates-formes sous régionales et nationales pour la RRC dans le renforcement du dialogue multisectorielle, la coordination et la mise en œuvre de la RRC.

Suite à l'adoption du PAA sur RRC, les experts de la CEEAC et des Etats membres en charge des questions de la RRC, de l'eau, des NTIC, de la communication, du Changement climatique, de la météorologie, des ressources en eau, de la planification, de la Fédération Internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, de l'ONUSIPC, des Sociétés Nationales de la Croix-Rouge et de la Banque Mondiale, le Réseau des Parlementaire pour la Résilience aux Catastrophes de l'Afrique centrale (REPARC), se sont réuni à Yaoundé en décembre 2016 à l'occasion de la 5ème plate-forme Afrique centrale pour la RRC (PfAC-RRC-05), et ont évalué les progrès réalisés dans le cadre de la mise en œuvre des engagements pris lors de la PfAC-RRC-04 et de la 2ème Conférence ministérielle sur la RRC d'octobre 2015 à Kinshasa, et échangé sur les résultats de la 6ème plate-forme régionale africaine et la 5ème réunion de haut niveau sur la RRC de novembre 2016 à l'Île Maurice. Au sortir de la rencontre, ils ont recommandé au Secrétariat Général de la CEEAC de prendre des mesures pour l'organisation à Brazzaville au Congo de la 3ème Conférence ministérielle sur la RRC (CMAC-RRC-03) au plus tard en octobre 2017, afin d'assurer le suivi de l'implémentation de la Déclaration Ministérielle d'octobre 2015 pour la mise en œuvre du CS-RRC en Afrique centrale (CMAC-RRC-02).

  1. LA PLATEFORME ET LES CONFERENCES MINISTERIELLES SOUS REGIONALE DE LA CEEAC SUR LA RRC ET LA METEOROLOGIE

 

La Plateforme sous régionale pour la RRC de la CEEAC (PfAC-RRC) est un forum annuel multi parties prenantes mis en place conformément au Cadre d'Action de Hyogo pour la RRC. Il s'agit d'une rencontre technique de coordination régionale des partenaires, des experts et des acteurs dont le but est de disséminer les initiatives, d'échanger les expériences, d'évaluer les progrès accomplis et de faire connaître les innovations en ce qui concerne la RRC.

Le CS-RRC reconnaît que les Plateformes RRC constituent les meilleures approches de mise en oeuvre. Il souligne également la nécessité pour elles de fonctionner comme des systèmes et des mécanismes cohérents, afin de tirer pleinement parti du potentiel de collaboration entre toutes les parties prenantes et tous les secteurs, à l'effet de fournir des conseils et des soutiens dans la mise en œuvre.

Le PAA pour la RRC met en exergue le rôle et la responsabilité majeur des CER dans la mise en œuvre et la coordination au niveau régional en tant qu'acteurs principaux fournissant des orientations stratégiques aux États Membres, facilitant la mise en œuvre des stratégies et des programmes régionaux; dans l'élaboration des protocoles et mécanismes de partage à travers des plates-formes sous régionales de RRC, ainsi que dans l'élaboration et la mise en œuvre des approches transfrontalières pour la gouvernance des risques.

En Afrique Centrale, les Plateformes sous régionales RRC (PfAC-RRC) servent également de segments techniques aux Conférences Ministérielles sur la RRC (CMAC-RRC) dont le but est entre autres l'adoption des résultats des plateformes, et leur soumission à la sanction des Chefs d'Etats et de Gouvernements de la CEEAC. Cinq Plateformes sous régionales et deux CMAC-RRC ont été conviées jusqu'à présent. La CMAC-RRC-01 qui s'est tenue à Libreville au Gabon en juin 2012 était précédée de la PfAC-RRC-02. Elle a adopté la Stratégie Afrique Centrale sur la RRC à travers la Déclaration de Libreville du 13 Juin 2012 approuvée par décision N°46/CEEAC/CCEG/XVI/15 de la 16ème Conférence des Chefs d'Etats et de Gouvernements de la CEEAC. La CMAC-RRC-02 s'est tenue à Kinshasa en RDC en Octobre 2015 et a adopté les recommandations de la PfAC-RRC-04, alignant ainsi le Plan d'Action Afrique Centrale à la Déclaration à Yaoundé des Ministres Africain pour la mise en oeuvre du CS-RRC en Afrique.

La CMAC-RRC-03 qui sera précédé de la PfAC-RRC-06 se tenant comme segment technique aura lieu du 09 au 13 octobre 2017 à Brazzaville au Congo. Elle se tiendra parallèlement à la 3ème Conférence Ministérielle Afrique Centrale sur la Météorologie (CMAC-Met-03), car les ministres en charge de la météorologie saisiront cette opportunité pour adopter les textes statutaires et organiques du Centre d'Applications et de Prévisions Climatologiques de l'Afrique Centrale (CAPC-AC). Le but étant d'améliorer la collaboration de niveau politique pour une meilleure utilisation des services climatiques pour la réduction des vulnérabilités aux aléas.

Le Secrétariat Général de la CEEAC voudrait également saisir cette occasion célébrer pour la 1ère fois au niveau régional la Journée Internationale de la Prévention des Catastrophes (JIPC) prévue tous les ans le 13 octobre, et actuellement orientée sur les sept (07) cibles du CS-RRC. La cible (b) axé spécifiquement sur la réduction du nombre de personnes touchées par les catastrophes constituera le focus cette année, et il sera surtout question de promouvoir la campagne sur les déplacements liés aux catastrophes et la protection des personnes à travers des approches plus résilientes. S'agissant d'une opportunité idoine pour les gouvernements, les communautés locales et autres partie prenantes, le slogan annoncé est "Home Safe Home" (Se protéger mieux de l'intérieur). C'est un défi majeur dans de nombreuses zones exposées aux aléas, notamment les pays à faibles revenus ou à revenus intermédiaires.

Organisées dans le cadre du Résultat 2 du Programme ACP-UE pour la Résilience aux Catastrophes en Afrique au Sud du Sahara géré par la Facilité Mondiale pour la Prévention des Catastrophes et le Relèvement de la Banque Mondiale, ces rencontres bénéficieront également de l'appui du Bureau Afrique des Nations Unies pour la Réduction des Risques de Catastrophes et du Programme Climat et Développement de la Banque Africaine de Développement.

Elles seront précédées par la 7ème Consultation Régionale sur les activités de préparation et de réponse aux catastrophes organisée en partenariat avec le Bureau de Coordination des Affaires Humanitaires des Nations Unies, et qui essayera d'établir un pont entre les activités de réponses d'urgences et les activités post catastrophes de relèvement.

 

III. OBJECTIF DE LA PFAC-RRC-06

 

  • Evaluer la mise en oeuvre des recommandations de la PfAC-RRC-05;
  • Mettre à jour le Plan d'Action Afrique Central RRC conformément au PAA pour la mise en oeuvre du CS-RRC en Afrique adopté à l'Île Maurice en novembre 2016;
  • Rendre compte des activités prévues en 2018;
  • Consolider les liens entre l'évaluation des besoins lors des situations d'urgence et les évaluations post catastrophes;
  • Echanger et tirer partie des résultats de la 5ème Plateforme Mondiale et de la 6ème Plateforme Régionale Africaine sur la RRC;
  • Renforcer l'intégration de la RRC au niveau des législations nationales.

 

  1. OBJECTIF DE LA CMAC-RRC-03 ET DE LA CMAC-AC-Met-03

 

  • Evaluer la mise en oeuvre de la Déclaration de Kinshasa au sortir de la CMAC-RRC-02;
  • Adopter un agenda conjoint entre les services météorologiques, hydrologiques et la RRC;
  • Adopter les textes organiques et statutaires du CAPC-AC;
  • Prendre en compte le nouveau PAA pour la mise en oeuvre du CS-RRC en Afrique adopté à l'Île Maurice en novembre 2016 dans la stratégie et Plan d'Action Afrique Centrale.
  1. RESULTATS ATTENDUS
  • Un agenda conjoint entre les services météorologiques, hydrologiques et la RRC est formulé;
  • Les textes organiques et statutaires du CAPC-AC sont adoptés;
  • Le nouveau PAA pour la mise en oeuvre du CS-RRC en Afrique adopté à l'Île Maurice en novembre 2016 est pris en compte dans le Plan d'Action Afrique Centrale;
  • Les Etats sont édifiés sur les activités en cours et celles prévues en 2018, ainsi que sur leurs responsabilités dans la mise en oeuvre;
  • Une Déclaration Conjointe est faite par les Ministres en charge de la Météorologie et les Ministres en charge de la RRC pour la mise en place du Cadre Afrique Centrale sur les Services Climatiques, la mise en oeuvre du PAA et du CS-RRC en Afrique Centrale[1].

 

  1. STRUCTURE DE LA PFAC-RRC-06

La PfAC-RRC-06 sera structurée autour de sessions plénières de présentation des rapports nationaux, et spéciales sur les activités de en cours (Renforcement des capacités, évaluation des risques), des tables rondes sur l'intégration de la RRC dans les législations nationales et des sessions parallèles sur la météorologie.

De telles sessions auront des conférenciers, y compris les universitaires, les parlementaires, les analystes des risques, les organisations non gouvernementales, et autres partenaires de développement.

Elle sera précédée de la 7ème Consultation Afrique Centrale pour la Préparation et la Réponse aux Catastrophes qui évaluera les actions prises face aux catastrophes au cours de l'année et adoptera des mesures nouvelles pour les actions à venir.

Un Bureau sera mis en place pour la préparation des conclusions de la Plateforme et des conférences Ministérielles.

VII. PARTICIPATION

S'agissant du plus grand forum multipartite sur la RRC en Afrique centrale, la PfAC-RRC-06 comprendra les délégués des États membres de la CEEAC (Météorologie, Gestion des Risques, Protections Civiles, eau, agriculture, Croix Rouges nationales), les institutions spécialisées sous régionales, les membres du Réseau des Parlementaires pour la Résilience aux Catastrophes (REPARC), les ONG des femmes et des jeunes, les institutions de formation, le secteur privé, les médias et autres organisations internationales, nationales et locales. Environ 150 participants seront attendus.

Plus de 22 ministres des Etats membres de la CEEAC seront attendus aux conférences ministérielles, y compris les ministres sectoriels du Congo et les participants à la PfAC-RRC-06.

Les participants doivent indiquer leur volonté à prendre part en adressant la fiche d'inscription jointe dument remplie par message à : Dr Flaviane BEVAL, Assistante Technique ONUSIPC à la CEEAC : Courrier électronique: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., avec copie à Dominique KUITSOUC, Coordonnateur des Programmes GRC/ACC à la CEEAC: Courrier électronique: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., ainsi qu'à Mlle Celine KEUBOU, Courrier électronique: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., au plus tard le 09 septembre 2017.

PROGRAMME GENERAL RPOVISOIRE

6ème PLATEFORME (PfAC-RRC-06) & 3èmes CONFERENCES MINISTERIELLES CONJOINTES

AFRIQUE CENTRALE POUR LA REDUCTION DES RISQUES DE CATASTROPHES (CMAC-RRC-03) ET SUR LA METEOROLOGIE (CMAC-MET-03)

 

09 - 13 octobre 2017, Brazzaville-Congo

09 - 10 OCTOBRE 2017 | Salle de Conférence du Ministère de l'Economie Forestière

Pré-évènement: 7ème Consultation Afrique Centrale pour la Préparation et la Réponse aux Catastrophes

10 Octobre 2017: 15h Plénière d'Ouverture

6ème Plateforme Afrique Centrale pour la Réduction des Risques de Catastrophes (PfAC-RRC-06)

11 OCTOBRE 2017 | Salle de Conférence du Ministère de l'Economie Forestière

09H00 - 10H00 Plénière de Présentation sur les nouvelles initiatives Régionales

de Gestion des Risques de Catastrophes et d'Adaptation au Changement Climatique

10H30 - 12H30 Réunion des Directeurs des Services Météorologiques et Hydrologiques Nationaux de préparation

des projets de textes du CAPC-AC : Salle de Réunion de l'Agence Nationale de l'Aviation Civile du Congo

12H30 - 14H00 Plénières de Présentation des Rapports Nationaux sur la Réduction des Risques de Catastrophes

(Mise en oeuvre du Plan d'Action Afrique Centrale): Salle de Conférence du Ministère de l'Economie Forestière

14H00 - 15H15 Plénières - Table Ronde sur l'intégration de la Problématique de la Résilience aux catastrophes

Panelistes: Membres du REPARC dans les législations nationales : Salle de Conférence du Ministère de l'Economie Forestière

Modérateur: Mme Josuane TENE FICR

15H45 - 17H00 Plénière-Table Ronde sur les Programmes de renforcement des capacités à la CEEAC

Modérateur: Dr. André KAMGA de l'ACMAD Salle de Conférence du Ministère de l'Economie Forestière

Panelistes: Pr. Magloire ONDOA de l'UYII, Dr. Flaviane BELVAL du SG de la CEEAC, Hon. Adonis MOUDOUMA du REPARC

 

Calendrier

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30

CEEAC-ECCAS

Logo CEEAC Transparent

Nos Partenaires

Les Partenaires Techniques et Financiers de la CEEAC.