Libreville, le 17 mars 2016-

Le Secrétaire général de la communauté Economique des Etats de l'Afrique Centrale(CEEAC), l'ambassadeur Ahmad ALLAM-MI a reçu en audience le Directeur de la production animale CEBEVIRHA-CEMAC (Commission Economique du Bétail, de la Viande et des Ressources Halieutiques ). Le docteur  SOULEYMAN ABBAKELLOU est venu solliciter l'implication de Monsieur le Secrétaire général de la CEEAC dans l'acquisition d'un siège du Centre Régional de Production et de santé animales.

Démontrant chiffres à l'appui l'importance de la santé et de la production animales, le docteur SOULEYMAN ABBAKELLOU a déploré le rôle négatif joué par les conflits armés sur le secteur de l'élevage en Afrique centrale réduisant de manière sensible le cheptel au cours des vingt dernières années. Les cheptels de la République Démocratique du Congo, du Burundi, de la République Centrafricaine et dans une moindre mesure du  Tchad en ont payé les plus lourds tributs, a-t-il  souligné.

A côté des conflits armés évoqués par son hôte, , le Secrétaire général de la CEEAC a ajouté la transhumance internationale des bétails et la porosité des frontières causée par la faiblesse des systèmes de surveillance qui rendent les mouvements transfrontaliers des bétails difficilement contrôlables, ce qui contribue à mettre la santé des cheptels en péril.

Selon la FAO, les États membres de la CEEAC mobilisent environ 22 millions de bovins (dont 20 millions se trouvent  dans 4 pays : Angola, Cameroun, Tchad et RCA), 10 millions d'ovins, 26 millions de caprins, 6 millions de porcs, 3 millions de camelins  et plus de 100 millions de poulets (dont près de 45% au Cameroun). 

Réagissant à la sollicitude de son hôte, l'ambassadeur ALLAM-MI a proposé que la demande du Directeur de la production animaleCEBEVIRHA-CEMAC de loger son centre dans les locaux de la  CEBEVIRHA soit examinée dans le cadre des réunions du COPIL(comité de pilotage) du processus de rationalisation CEEAC-CEMAC. "Toute démarche visant à loger le centre régional de production et de santé animales au sein de la CEEAC doit obéir aux normes et procédures requises au sein de notre institution", a-t-il  précisé.

Les deux interlocuteurs ont fait le tour d'horizon des questions liées à l'intégration régionale et de celles relatives à la sécurité alimentaire   et à la politique agricole commune en Afrique Centrale.

Calendrier

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30

CEEAC-ECCAS

Logo CEEAC Transparent

Nos Partenaires

Les Partenaires Techniques et Financiers de la CEEAC.