CEEAC-PAPS : L’OPERATIONNALISATION DU SIEGE DU CRESMAC RENDUE EFFECTIVE

La République du Congo a tenu son engagement. Le siège du Centre Régional de la Sécurité Maritime de l’Afrique Centrale (CRESMAC) a été solennellement mis à la disposition de la Communauté Economique des Etats d’Afrique Centrale (CEEAC) le lundi 20 octobre 2014. C’est un immeuble R+3 à usage administratif, situé dans le centre ville de la capitale économique de la république du Congo, à quelques 2km800 des berges de l’océan atlantique (Port Autonome de Pointe-Noire). Organisée en marge de l’exercice multinational « LOANGO 2014 », la cérémonie de mise à disposition du siège du CRESMAC a mobilisé bon nombre de cadres civils et militaires de l’espace CEEAC.

Présentée comme la réponse des chefs d’Etats face à la montée de l’insécurité maritime, l’opérationnalisation du CRESMAC, concrétisée par cette mise à disposition du siège, parait indiscutablement être un premier pas dans la bonne direction. Cependant, l’ampleur des défis suggère réalisme et prudence. La situation est alarmante comme l’a souligné l’Ambassadeur Ahmad ALLAM-MI, Secrétaire général de la CEEAC qui a cité entre autres menaces répertoriées : la piraterie, les attaques à main armée contre les navires logistiques des compagnies pétrolières et les chalutiers, les prises d’otages avec demande de rançon, le trafic d’armes et le trafic humain, ainsi que les multiples attaques venant de la mer sur les villes côtières visant les supermarchés et les banques.

Lire la suite : CEEAC-PAPS : L’OPERATIONNALISATION DU SIEGE DU CRESMAC RENDUE EFFECTIVE

EXERCICE "LOANGO 2014": LE GENERAL ANGOLAIS DIDIMO JOAO CAPINGANA A PRIS SES FONCTIONS DE COMMANDANT DE LA CDR DE LA FOMAC

Une grande cérémonie de transfert d’autorité a été organisée ce lundi 20 octobre 2014 sur le tarmac de la base aérienne 02/20 à Pointe-Noire sous l’autorité du ministre de la défense nationale de la république du Tchad représentant le président Idriss DEBY ITNO, président en exercice de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale. Cette cérémonie de transfert d’autorité ouvre la voie à une autre phase de l’exercice, celle du déploiement d’urgence et sécurisation, faisant suite au warm up et à la phase-test des capacités de mobilisation des états-majors des différentes composantes qui a occupé la direction de l’exercice(DIREX) lors des deux premières semaines.

Le général de brigade Didimo Joao CAPINGANA a été nommé Commandant de la Capacité de Déploiement Rapide de la Force Multinationale de l’Afrique Centrale par décision n°031/CEEAC/SG/14 du 19 octobre 2014 du secrétaire général de la CEEAC, l’Ambassadeur Ahmad ALLAM-MI. Il remplace à ce poste le général de brigade Zacharia GOBONGUE, des forces armées de la république du Tchad qui, selon le rituel consacré, a remis le drapeau de la communauté au secrétaire général de la CEEAC pour être ensuite passé au commandant entrant, ceci en présence des autorités politico-militaires de la sous-région, du pays hôte, la république du Congo, de la ville de Pointe-Noire et du département du Kouilou théâtre de l’exercice, ainsi que des attachés de défense accrédités au Congo. Premier acte de commandement du général de brigade Didimo Joao CAPINGANA, le retrait des coiffures spécifiques à chaque contingent, troquées contre la coiffure FOMAC de couleur noire, marquant ainsi le passage de ces contingents sous commandement unique.

Lire la suite : EXERCICE "LOANGO 2014": LE GENERAL ANGOLAIS DIDIMO JOAO CAPINGANA A PRIS SES FONCTIONS DE...

APPUI DE LA CEEAC AU PROCESSUS ELECTORAL DE SAO TOME ET PRINCIPE

Le triple scrutin des législatives, municipales et régionales organisé en République démocratique de Sao Tomé et Principe vient de connaître son épilogue le 12octobre 2014.

Après l’annonce des résultats provisoires par la Commission Nationale électorale, la proclamation solennelle des résultats définitifs  par la Cour Suprême, devrait intervenir dans les tout prochains jours.

Ce scrutin a bénéficié du concours de la CEEAC, à travers le deuxième projet d’appui de l’Union européenne en matière de Paix et Sécurité (PAPS II), constitué d’un soutien multiforme en quatre volets:

  1. Le déploiement d’une mission d’évaluation des besoins en matière de formation et l’identification des facilitateurs locaux et des bénéficiaires de la formation au mois de juillet 2014 ;
  2. L’organisation d’un séminaire de renforcement des capacités des acteurs étatiques et non étatiques impliqués dans la préparation, l’organisation et la gestion du scrutin, du 22 au 25 septembre 2014 ;
  3. Le financement de la campagne de sensibilisation des populations en âge de voter ainsi que de la campagne d’éducation civique durant le mois précédant le scrutin ;
  4. Le financement du fonctionnement des bureaux de vote et de la Commission Nationale Electorale.

Au terme de cet appui d’un montant de 151 979 euros, le secrétariat général a commis Madame Clotilde NIZIGAMA, Secrétaire général Adjoint, pour superviser la mission d’observation des opérations de vote et de clôturer en apothéose avec les autorités du pays cette importante contribution, en présence de Madame Cristina Martins Barreira, Ambassadeur, Chef de Mission de l’Union européenne au Gabon, à Sao Tomé et Principe et aussi auprès de la CEEAC.

Pour mémoire, le soutien de la CEEAC rentre dans le cadre de la Déclaration dite de Brazzaville du 05 juin 2007 relative à l’appui des Etats membres engagés dans les processus électoraux.

Calendrier

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30

CEEAC-ECCAS

Logo CEEAC Transparent

Nos Partenaires

Les Partenaires Techniques et Financiers de la CEEAC.