Libreville(Rép. Gabonaise), le 04 octobre 2017-Les chefs d’état-major des marines nationales des Etats membres de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale(CEEAC) sont en conclave ce matin dans la capitale gabonaise. L’objectif de cette rencontre est de prendre un train de mesures devant permettre d’accélérer  l’opérationnalisation de l’architecture de Sûreté et de Sécurité Maritimes de l’Afrique Centrale.

Pendant deux jours, les participants débattront des questions relatives:

  • A la mise en œuvre du Code de Conduite de Yaoundé de 2013 dans l’optique de le rendre contraignant et de l’étendre sur toute la zone de responsabilité du CRESMAC ;

  •     Au bilan du fonctionnement de la Zone D en vue d’apporter des rectificatifs dans son fonctionnement et de compléter sa structure organisationnelle;

  •  A l’élaboration du Dossier sur l’activation de la Zone A sur la base du bilan de la zone D ;

  • A l’analyse et première validation du projet de règlement de fonctionnement de l’Architecture de sûreté et de sécurité maritimes (CRESMAC- CMC) de l’Afrique Centrale ;

  • A l’évaluation du Mécanisme de Financement des différentes structures de l’Architecture de sûreté et de sécurité maritimes de l’Afrique Centrale ;

  • Au cadre de travail, de collaboration et de coopération entre  les différentes structures de l’Architecture de sûreté et de sécurité maritimes (Secrétariat Général, CIC, CRESMAC, CMC et COM) ;

  • A l’élaboration des dossiers opérationnels, notamment, le Projet du Plan global de surveillance de l’espace maritime CEEAC et le Projet du Mémorandum d’entente entre la CEEAC et les gouvernements des Etats signataires du protocole de Kinshasa.

Au cours de la cérémonie d’ouverture deux allocutions ont été prononcées, à savoir, celle du Secrétaire général adjoint de la CEEAC en charge du Département de l’intégration humaine, paix, sécurité et stabilité, le général Guy Pierre GARCIA et le discours d’ouverture du chef d’état-major général adjoint des forces armées gabonaises chargé des opérations, l’Amiral MOUNGUET IGOULE Alain Jérôme.

De manière unanime, les deux intervenants ont souhaité qu’à l’issue des travaux l’on parvienne aux résultats probants, notamment, (01)  l’état d’avancement de la mise en œuvre du code de conduite dans l’optique de le rendre contraignant et de l’étendre sur toute la zone de responsabilité du CRESMAC connu, (02) le Bilan du fonctionnement de la Zone D effectué et les rectificatifs nécessaires dans son fonctionnement apportés, (03) le montage du Dossier de la Zone A sur la base du bilan de la zone D élaboré, (04) le  projet de règlement de fonctionnement du CRESMAC analysé et validé, (05) Les  dossiers opérationnels à savoir le Projet du Mémorandum d’entente entre la CEEAC et les gouvernements des Etats signataires du protocole de Kinshasa et le Projet du Plan global de surveillance de l’espace maritime CEEAC sont élaborés,(06) le Mécanisme de Financement du CRESMAC évalué et (07) le Cadre de collaboration et de coopération entre  les différentes structures de l’Architecture de sûreté et de sécurité maritimes fixé.

Tous les documents une fois élaborés devraient être soumis à la haute attention des membres de la Commission Défense et Sécurité(CDS).

Demain matin, les participants visiteront l’Agence gabonaise d’Etudes et d’observation spatiales de NKOK.

Calendrier

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

CEEAC-ECCAS

Logo CEEAC Transparent

Nos Partenaires

Les Partenaires Techniques et Financiers de la CEEAC.