Yaoundé (Rép. du Cameroun), le 05 mai 2017- La capitale camerounaise a abrité du 4 au 5 mai 2017 la 17ème session ordinaire de la Commission de Défense et de Sécurité (CDS) du Conseil de Paix et de Sécurité de l'Afrique Centrale (COPAX), sous la présidence du Général d’Armée Auguste Roger BIBAYE ITANDAS, Chef d’état-major général des Forces Armées gabonaises, Président en exercice de la Commission de Défense et de Sécurité.

Précédée, deux jours avant, par la réunion des experts, la 17eme Session  Ordinaire de la Commission de Défense et de Sécurité (CDS) du Conseil de Paix et de Sécurité de l'Afrique Centrale (COPAX), la réunion a connu la participation des Chefs d’Etat-major généraux des armées, des Commandants/Directeurs Généraux de Gendarmerie ou de Police et des Hauts Fonctionnaires des Affaires Etrangères/Relations Extérieures des pays membres de la CEEAC( Angola, Burundi, Cameroun, RCA, Congo, Gabon, RDC, São Tomé & Principe et Tchad), de la délégation du Secrétariat général de la CEEAC, des Experts de la CDS des délégations susmentionnées.

Au menu de la rencontre :

  •   la situation politique et sécuritaire générale en Afrique centrale ;
  •   le repositionnement des pays de la CEEAC dans la reconstruction de la République centrafricaine ;
  •   la mise en œuvre de la Convention de Kinshasa en vue de lutter contre la prolifération des armes légères et de petit calibre(ALPC) ;
  •   le prochain Exercice communautaire de la FOMAC ;
  •   la base logistique régionale de la FOMAC ;
  •   l’activation de la Zone A en matière de sûreté et de sécurité maritimes dans le Golfe de Guinée ;
  •   La veille Opérationnelle de la FOMAC pour le compte de la Force Africaine en Attente et la mise en place du Centre Régional de Coordination des Mouvements.

Après avoir analysé le rapport des Experts, et à l’issue des travaux, les membres de la CDS ont formulé plusieurs recommandations dont l’essentiel se résume comme suit :

  • Sur la mise en œuvre des recommandations de la 16ème CDS

-    Procéder à une évaluation du catalogue 2010 de la FOMAC afin d'en tenir compte dans la formulation du Projet de catalogue à l'horizon 2020 ;

-    Poursuivre la mise en application des recommandations de la 16ème CDS. 

  • Sur le fonctionnement des instances du COPAX et des structures du Département de l'Intégration Humaine, de la Paix, de la Sécurité et de la Stabilité (DIHPSS)

-    Dans la perspective de la réforme, prendre en compte, dans le statut du personnel du Secrétariat général de la CEEAC, les postes essentiels relevant des structures du COPAX en faisant émarger directement leurs titulaires au budget ordinaire du Secrétariat général de la CEEAC ;

-    Faire un diagnostic des problèmes relatifs aux ressources du COPAX et rendre effectif le fonds d’affectation spécial ;

-    Encourager les Etats membres à opérationnaliser les structures nationales prévues par le système de formation du COPAX en vue de renforcer l'action du Service Intégré de Formation (SIF) ;

-    Elaborer et mettre en œuvre une feuille de route devant guider le processus de révision des textes relatifs à l’architecture de paix et de sécurité de la CEEAC;

-    Apporter un appui technique aux Etats membres à travers des ateliers nationaux de vulgarisation et d'enrôlement au vivier des experts civils de la FOMAC.             

  • Sur le Fonctionnement du CRESMAC et l’activation du CMC de la Zone A

-      Rendre opérationnel le mécanisme de financement tel que décidé par la Conférence des Chefs d'Etat et de Gouvernement de la CEEAC, notamment :

  • Un pourcentage sur les taxes d'arraisonnement des navires ;
  • Des contributions des conseils des chargeurs réunis et des programmes des partenaires stratégiques.

-      Organiser une réunion des Chefs d'Etat-major des Marines des Etats Signataires du Protocole de Kinshasa pour discuter de tous les problèmes pendants au CRESMAC.

  • Sur le projetd’exercice communautaire de la FOMAC

-      Ayant validé les termes de référence de l'exercice, les membres de la CDS recommandent au Secrétariat général de la CEEAC d'organiser dans les meilleurs délais une consultation à demeure visant à obtenir la désignation de l'Etat ou des Etats hôtes ;

-      Encourager l'enrôlement des civils au Vivier de la FOMAC dans les Etats membres.

  • Sur la faisabilité du Dépôt Logistique Régional (D

FIN CDS Yaounde 2017 450 01-      Co-localiser le DLR avec la Base Logistique Continentale (BLC) à Douala, République du Cameroun.                                         

  • Sur la mise en œuvre de la Convention de Kinshasa  

-    l'organisation par le Secrétariat général d'un Conseil des Ministres du COPAX pour engager les actions prévues dans la Convention, notamment :

  •   la mise en place des commissions nationales de contrôle des ALPC ;
  •   la création d'une Unité de contrôle des armements au sein du Secrétariat général de la CEEAC ;
  •   la mobilisation des ressources financières adéquates.

Par ailleurs, il a été convenu que la prochaine session de la CDS se tiendra à Kinshasa, République Démocratique du Congo, au mois de juillet 2017.