Yaoundé (Rép. du Cameroun), le 04 mai 2017-Après la réunion des experts qui a duré deux jours,  la 17ème session ordinaire de la Commission de Défense et de Sécurité(CDS) du Conseil de paix et de Sécurité de l’Afrique Centrale(COPAX) a ouvert ses travaux ce matin dans la  capitale camerounaise. Au cours de la cérémonie d’ouverture, trois allocutions ont été suivies, notamment, (a) l’allocution du Secrétaire général adjoint de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale(CEEAC), le général Guy Pierre Garcia, (b) l’allocution du Général d’Armée Auguste Roger BIBAYE ITANDAS, chef d’Etat Major général des forces armées gabonaises, Président de la CDS, puis (c) le discours d’ouverture du Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de la défense nationale du Cameroun, M. Jean Baptiste BOKAM.

Au cours de leurs allocutions, les trois orateurs ont tiré la sonnette d’alarme sur la situation sécuritaire  préoccupante qui prévaut en Afrique centrale : « La présente session de la CDS intervient dans un contexte international difficile en matière de paix et de sécurité dont les effets néfastes impactent négativement notre espace communautaire avec une persistance des menaces sécuritaires et des défis de tous ordres, que le COPAX doit absolument relever ; et cela malgré de sérieuses difficultés économiques et financières qu'éprouvent les Etats membres de la CEEAC, consécutivement à la baisse des cours mondiaux des matières premières », a martelé le Secrétaire général adjoint de la CEEAC, le général Guy Pierre GARCIA.

Les orateurs ont ensuite salué le travail abattu par les experts sur les questions suivantes :

Ø  la situation politique et sécuritaire de l’Afrique centrale ;

  • le fonctionnement des instances du COPAX et l’opérationnalisation continue de son architecture ;
  • le repositionnement des Etats membres de la CEEAC dans le processus de paix en République Centrafricaine ;
  • la mobilisation des moyens financiers requis pour la réalisation des activités du Département de l'Intégration Humaine, de la Paix, de la Sécurité et de la Stabilité et de toutes ses structures ;
  • la stratégie régionale de lutte contre le terrorisme ;
  • La mise en œuvre de la stratégie de lutte contre la prolifération des armes légères et de petit calibre (ALPC) en Afrique centrale;
  • l’entrée dès le 1er juillet 2017 de la FOMAC en veille opérationnelle continentale ;
  • la mise en place du Centre Continental des mouvements et des Centres Régionaux de Coordination des mouvements ;
  • les avancées enregistrées dans l'opérationnalisation du CIC et la contribution de la CEEAC à son démarrage;
  • le fonctionnement du CRESMAC et l’activation du CMC de la Zone A;
  • le dossier relatif à la base logistique régionale (BLR) ;
  • le prochain cycle de l’exercice communautaire de la FOMAC ;
  • la participation des Etats membres à l’Exercice MEGALOPS.

CDS YAOUNDE FIN 2017 450 02Ils ont ensuite salué la solidarité exemplaire qui existe entre les Etats membres et leur capacité à faire face aux difficultés, notamment dans la lutte contre  le terrorisme perpétré par Boko Haram et d’autres  groupes armés qui écument certaines régions de notre espace régional. Ils se sont félicités de l’Accord de principe donné par Equatoriale sur la proposition faite par votre instance lors de la 15ème CDS d’abriter la base logistique régionale et, partant, d’accueillir un lot de matériel important devant être fourni prochainement par l’Union africaine à la CEEAC pour ses activités et l’entraînement de sa Force.

Le Secrétaire général Adjoint de la CEEAC a exprimé ses vifs remerciements aux Etats membres pour avoir accueilli et facilité la mission de la FOMAC diligentée pour une auto-vérification des capacités de la FOMAC contenues dans le catalogue 2010 et rappelé en même temps les contributions des Etats à finaliser la mouture des capacités à l’horizon 2020.

Cette mission s’inscrit dans le cadre de la mise en veille opérationnelle continentale de la FOMAC pour la période allant du 1er juillet au 31 décembre 2017. Pour y parvenir, il a été décidé que les Forces entrant en veille subissent une vérification de l’Union africaine et que le rapport y relatif soit présenté au Conseil de Paix et Sécurité (CPS) de la même institution avant que le Président en exercice de la Conférence des Chefs d'Etat et de Gouvernement de la CEEAC ne procède à la déclaration solennelle de l’état-prêt de la FOMAC.

Pendant deux jours, les membres de la CDS vont examiner et formuler des recommandations pertinentes au Conseil des Ministres, sur :

  • la situation politique et sécuritaire générale en Afrique centrale ;
  • le repositionnement des pays de la CEEAC dans la reconstruction de la République centrafricaine ;
  • la mise en œuvre de la Convention de Kinshasa en vue de lutter contre la prolifération des armes légères et de petit calibre(ALPC) ;
  • le prochain Exercice communautaire de la FOMAC ;
  • la base logistique régionale de la FOMAC ;
  • l’activation de la Zone A en matière de sûreté et de sécurité maritimes dans le Golfe de Guinée ;
  • La veille Opérationnelle de la FOMAC pour le compte de la Force Africaine en Attente et la mise

 en place du Centre Régional de Coordination des Mouvements.

Les travaux de la 17ème session ordinaire de la Commission de Défense et de Sécurité(CDS) du Conseil

de paix et de Sécurité de l’Afrique Centrale(COPAX) prendront fin le 05 mai 2017

Calendrier

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

CEEAC-ECCAS

Logo CEEAC Transparent

Nos Partenaires

Les Partenaires Techniques et Financiers de la CEEAC.