Libreville (Rép. Gabonaise), le 06 décembre 2016. -Ouverture  ce matin dans la capitale gabonaise des travaux de l’Atelier de restitution et de validation des résultats  de la formulation du Programme d’Appui à la Stratégie de Sécurité et de la Sûreté Maritime d’Afrique Centrale (PIR, 11ème FED).

 Les travaux sont placés sous la conduite de Monsieur le Secrétaire Général Adjoint de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale(CEEAC) en charge des questions de Paix, Sécurité, et Stabilité, le général Guy Pierre GARCIA, en présence du Représentant de la Délégation de l’Union Européenne Monsieur Alain JOARIS, des représentants du secrétariat général  et des délégués des Etats membres de la CEEAC.

Trois interventions ont été enregistrées au cours de la cérémonie d’ouverture, à savoir, l’allocution du responsable Programmation Régionale pour le secteur Paix et Sécurité, Monsieur  Sylvain MANISSIER, le discours d’ouverture de Monsieur le Secrétaire Général Adjoint de la CEEAC), le général Guy Pierre GARCIA suivi aussitôt de la présentation  des objectifs et du déroulement de l’Atelier par  l’Assistante du COPAX Madame ACHTA AHMED SENE.

L’objectif du présent Atelier, le troisième du genre qui se tient à Libreville est de restituer et de valider le Programme d'Appui à la Stratégie de sûreté et de sécurité maritime de la CEEAC dans le Golfe de Guinée.

Pour le Représentant de l’Union Européenne, le nouveau programme constituera, dans le courant de l'année 2017, un exemple concret de la coopération entre la CEEAC et l'Union Européenne dans un domaine qui associe peut-être plus que dans d'autres secteurs des intérêts et des enjeux multiples, et au caractère multidimensionnel, à savoir la sureté et la sécurité maritime.

Réaffirmant la disponibilité du secrétariat général à œuvrer pour le renforcement de la coopération entre la CEEAC et l’Union Européenne et à travailler davantage jusqu'à la mise en place des projets retenus dans le cadre du Domaine prioritaire N°1 Paix et Sécurité du PIR, 11e FED, pour l’Afrique centrale, le Secrétaire général Adjoint de la CEEAC a appelé les participants à l’Atelier à mener une réflexion approfondie sur la formulation des futurs projets afin d’aboutir à des conclusions innovantes et réalistes pour les futures actions de l'Afrique Centrale en matière de sûreté et de sécurité maritimes.

Les travaux de l’Atelier de restitution et de validation des résultats  de la formulation du Programme d’Appui à la Stratégie de Sécurité et de la Sûreté Maritimes d’Afrique Centrale (PIR, 11ème FED) vont durer deux jours.