Libreville(Rép. Gabonaise), le 09 mars 2016

Ouverture ce matin dans la capitale gabonaise des travaux des experts de  la 16ème Session Ordinaire de la Commission de Défense et de Sécurité (CDS) du Conseil de Paix et de Sécurité de l'Afrique Centrale(COPAX), sous la présidence du chef d'Etat-major général des Forces Armées gabonaises, président de la Commission de Défense et de Sécurité, le Général d'Armée Auguste Roger BIBAYE ITANDAS qui avait à ses côtés le chef d'Etat-major Régional de la Force Multinationale de l'Afrique Centrale (FOMAC) le Général de brigade Daniel RAIMUNDO SAVIHEMBA.

Deux allocutions ont été prononcées au cours de la cérémonie d'ouverture. La première, celle du chef d'Etat-major Régional. Le Général SAVIHEMBA a rappelé que la conduite par la CEEAC  avec succès de l'exercice Loango 2014 en novembre 2014 en vue de tester, dans la perspective de l'opérationnalisation de la Force Africaine en Attente à l'horizon 2014,  la capacité de déploiement Rapide(CDR) de la FOMAC. . Il restait , a-t-il ajouté la formalisation du concept de cette CDR tant sur le plan de son organisation tactique, que de ses moyens de mise en œuvre. Et c'est ce projet de concept qui est soumis à l'examen des experts.

Le rapport élaboré par la CEEAC à l'issue de l'exercice d'entrainement de terrain AMANI AFRICA II de la Force Africaine en Attente organisée par l'Union Africaine du 19 octobre au 08 novembre 2015 en Ethiopie et au Mozambique, l'implantation de la base logistique régionale de la FOMAC, le niveau d'opérationnalisation du Centre régional de Sécurité Maritime(CRESMAC), le 3ème Plan de la Sécurité Maritime SECMAR 3 en vue d'activer la Zone A et le démarrage effectif du Centre Interrégional de Coordination(CIC) conformément aux recommandations de la Réunion des Hauts Responsables du CIC tenue à Yaoundé le 12 février 2016, sont autant des dossiers qui seront examinés en profondeur par les experts durant trois  jours.

Pour sa part, le président  de la Commission De défense et Sécurité, le Général BIBAYE ITANDAS  a égrainé les défis sécuritaires auxquelles la région Afrique centrale fait face depuis deux décennies au nombre desquels on peut citer les conflits armés, les crises de gouvernance, la prolifération des armes légères et de petit calibre, la fragilité des secteurs sécuritaires, le terrorisme, les mouvements massifs des  populations et des réfugiés,  la  pauvreté quasi généralisée et la faiblesse des institutions. Pour le chef d'Etat-major général des Forces Armées gabonaises, la réponse à  ces défis sécuritaires réside dans le renforcement accru de la coopération dans l'espace CEEAC à travers le fonctionnement régulier des institutions d'intégration régionale.

Les travaux des experts vont durer trois jours, avant de céder la place aux chefs d'Etat-major généraux des Armées le 12 mars 2016.

Calendrier

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30

CEEAC-ECCAS

Logo CEEAC Transparent

Nos Partenaires

Les Partenaires Techniques et Financiers de la CEEAC.