Libreville, le 08 avril 2015

« Nous sommes venus demander ce que peut être notre contribution à la résolution du conflit en RCA… », C’est en substance ce qu’a annoncé le Secrétaire Exécutif de la Conférence Internationale sur la Région des Grands Lacs(CIRGL), le professeur NTUMBA LUABA, aussitôt après les échanges de civilités avec le Secrétaire Général Adjoint de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale(CEEAC), Madame Clothilde NIZIGAMA qui le recevait en lieu et place de Monsieur le Secrétaire général en mission.

 

Le professeur NTUMBA LUABA a saisi l’opportunité pour informer son interlocutrice de la tenue du 18 au 19 avril 2015 du sommet des Chefs d’Etat et de gouvernement de la CIRGL. La CEEAC suit avec une attention particulière l’évolution de la situation sociopolitique en République démocratique du Congo et en République Centrafricaine, a déclaré le Secrétaire général Adjoint de la CEEAC en charge des Programmes, Budget, Administration et Ressources Humaine Mme NIZIGAMA.

Appuyant les propos de sa collègue, le Secrétaire général Adjoint de la CEEAC chargé des questions de Paix et Sécurité a expliqué à leur hôte, de manière détaillée, l’implication de la CEEAC dans la recherche des solutions à la crise centrafricaine : « la situation en République centrafricaine nous est relatée régulièrement par notre Représentant en RCA et par le Mécanisme d’Alerte Rapide de l’Afrique Centrale(MARAC) », a précisé le Général Guy Pierre Garcia qui a aussi donné le programme de la majeur partie des étapes de la transition en RCA.

La lutte contre le groupe terroriste Boko Haram s’est invitée à l’audience. Le Secrétaire Exécutif de la Conférence Internationale sur la Région des Grands Lacs(CIRGL), le professeur NTUMBA LUABA a été édifié sur les clauses du sommet extraordinaire de la CEEAC tenu à Yaoundé en février 2015 et de la Réunion des Experts de la CEEAC et de la CEDEAO le 02 avril 2015, les deux rencontres consacrées à la mise en place d’une stratégie de lutte contre le groupe terroriste Boko Haram. Le professeur NTUMBA LUABA a transmis un draft de Mémorandum d’Entente à Madame Clothilde NIZIGAMA, Mémorandum qui, une fois signé, régira la coopération entre les deux institutions. Les deux parties ont convenu de se retrouver plus tard pour approfondir les échanges.