Kinshasa, le 13 mars 2015

Après quatre jours de travail acharné, les travaux de la conférence bilan et retour de l’exercice Loango 2014, sont arrivés à leur terme. La cérémonie de clôture a été présidée par le ministre congolais de la Défense nationale, anciens combattants et réinsertion, son Excellence NGOY MUKENA.

Les travaux se sont déroulés en trois temps :

Le premier temps a permis aux experts de travailler dans huit domaines spécialisés à savoir :

  • Organisation et opérations ;
  • Administration, finances et Affaires juridiques ;
  • Logistique ;
  • Santé et Actions civilo-militaires ;
  • Systèmes d’informations et de communication ;
  • Communication et Protocole ;
  • Animation ;
  • VIP-Day.

Au cours de la seconde étape, les travaux se sont déroulés en plénière, en vue de valider les actions menées, les constats faits et les leçons à retenir et les recommandations pertinentes tant aux Etats membres qu’au secrétariat général de la CEEAC en vue d’améliorer la qualité des prochains exercices communautaires tant sur les aspects de formation et d’entraînement que sur la poursuite de conceptualisation de la capacité de déploiement rapide de la FOMAC en référence avec la prescription de la 3è feuille de route de l’Union Africaine.

 

Il a été recommandé au secrétariat général de la CEEAC de:

° pérenniser les expériences positives qui ont donné une visibilité et une traçabilité dans le management stratégique du processus décisionnel ;

° entreprendre plus tôt les démarches tendant à susciter des instances décisionnelles du COPAX la désignation du pays devant abriter le prochain exercice communautaire d’une part, d’organiser une réunion de la Commission Défense et Sécurité pour valider le rapport de l’exercice, d’autre part.

° mettre en place un plan pluriannuel de formation et d’entrainement de la FOMAC ;

° enrichir les éléments constitutifs de la doctrine et du cycle décisionnel de la CEEAC dans le cadre spécifique de la capacité de déploiement rapide ;

Les Etats membres ont été exhortés à s’approprier les conclusions de ce RETEX(retour d’Expérience) et mettre en œuvre les plans de formation de la FOMAC, afin de préparer les personnels militaires, de la police et de la composante civile à mieux s’imprégner de la doctrine de la Force Africaine en Attente(FAA) et d’élever leur capacité opérationnelle.

Au cours des plénières, le Commissaire Paix et Sécurité de l’Union Africaine a notifié au secrétariat général de la CEEAC que la Commission de l’union Africaine a déclaré, à la suite de la phase finale de l’Exercice Loango 2014, que la Force Régionale en Attente de la CEEAC a atteint sa capacité opérationnelle totale en conformité avec la 3è feuille de route de la FAA.

Prenant la parole pour son discours de clôture, le ministre congolais de la Défense nationale, anciens combattants et réinsertion, son Excellence NGOY MUKENA a félicité les experts pour le travail abattu et surtout pour les résultats obtenus. Il a rappelé que l’Exercice Loango 2014 avait pour mission de tester la capacité de déploiement rapide de la Force Multinationale d’Afrique centrale, de définir les procédures opérationnelles communes et de contribuer au renforcement des liens d’amitié et de fraternité entre nos pays.

Le membre du gouvernement congolais s’est réjouit des succès engrangés par les participants à l’Exercice Loango 2014, en dépit des délais serrés, des décaissements tardifs des contributions des Etats et des agendas communautaires très chargés. Il a souhaité que les experts et autres participants à l’Exercice Loango 2014 soient animés de la même volonté pour la réussite du prochain Exercice.

NGOY MUKENA a rendu un vibrant hommage aux chefs d’Etat de la CEEAC pour leur détermination de marcher résolument sur la voie du progrès économique et social en s’assurant de l’une des conditions à savoir la paix et la sécurité.