Du 09 au 12 Décembre 2014, la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC) a organisé avec l' appui de l’Union Européenne (UE) par le biais du deuxième Programme d’Appui de  à  en matière de Paix et de Sécurité (PAPS II) à l’Hôtel Prince de Galles de Douala au Cameroun le séminaire d’évaluation du  Mécanisme d’Alerte Rapide de l’Afrique Centrale (MARAC). La cérémonie d’ouverture a été marquée par L’allocution du Général Guy Pierre GARCIA, Secrétaire Général Adjoint Chargé de L’intégration Humaine, de la Paix, de la Sécurité et de la Stabilité, représentant le Secrétaire Général de la CEEAC et du  mot de bienvenue du  Secrétaire Général de la Région du Littoral, représentant le Gouverneur de la dite région empêché qui ont tous deux souhaité plein succès aux travaux des séminaristes pour un MARAC plus opérationnel.

l’objectif de ce séminaire était de réaliser une évaluation objective et exhaustive du développement capacitaire du MARAC afin de faciliter la poursuite de son processus d’opérationnalisation par la mise en évidence de points forts et de pistes de progrès devant déboucher sur un certain nombre de recommandations. Cet objectif a pu être atteint  grâce à une double évaluation, interne et externe.

L’évaluation interne a permis à l’équipe du MARAC de s’auto évaluer à deux niveaux : Celui de la structure centralisée d’une part, celui de l’ensemble de la structure, avec la participation des correspondants décentralisés, d’autre part.
L’évaluation externe a permis de prendre en compte l’appréciation des « clients » du MARAC sur sa production comme des partenaires pour ce qui concerne le processus d’opérationnalisation.

Ces évaluations conduites à partir de tables rondes, organisées autour d’une courte d’intervention liminaire des cadres du MARAC suivie d’échanges entre les participants sous la modération d’un cadre du MARAC suivant les thèmes.


Ce séminaire qui est une grande première dans l’histoire du MARAC a vu les Pratiques Collectives et individuelles du MARAC être évaluées avec une mise en avant des points forts qui ont abouti à des recommandations en vue de leurs consolidations. Ce séminaire a aussi été très encourageant tant pour les correspondants décentralisés du MARAC que pour les Cadres de la CEEAC qui ont tous souhaité que ce genre d'initiaves se poursuivent au sein du MARAC.