Son Excellence Ahmad ALLAM-MI, Secrétaire Général de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC), suit avec un intérêt particulier la situation politique en République Démocratique du Congo.

A cet effet, il a tour à tour nommé un Représentant spécial dans le cadre du dialogue national d’octobre et de décembre 2016, procédé à l’ouverture et la mise en place d’un Bureau de Représentation de la CEEAC en RDC en août 2018, dépêché une mission d’évaluation préélectorale en novembre 2018 et déployé une mission d’observation électorale pour le triple scrutin du 30 décembre 2018.

Cet engagement constant et dynamique aux côtés de la RDC lui permet à ce jour de relever que ce pays a pu réaliser d’énormes progrès en quelques années, tant en termes de pacification et d’unification que d’avancées démocratiques.

Le Secrétaire Général prend en compte le contexte politique, sécuritaire et socio-économique particulier dans lequel se sont tenues les élections présidentielle, législatives et provinciales du 30 décembre 2018. Il se réjouit du climat globalement pacifique ayant caractérisé ces élections et se félicite que ledit processus ait abouti à la première alternance démocratique dans ce pays.

A cet égard, Son Excellence ALLAM-MI souhaite que toute contestation des résultats provisoires proclamés par la CENI se fasse dans la paix et conformément aux dispositions légales en vigueur dans le pays. Il les encourage également à privilégier le dialogue dans le respect de l'ordre constitutionnel.  

Il félicite, en outre, le peuple et les acteurs congolais pour la maturité et le sens de responsabilité dont ils ont fait montre tout au long du processus électoral.

Il invite les vainqueurs des élections à tous les niveaux à s'abstenir de tout triomphalisme et à s'armer de patriotisme pour que le scrutin du 30 décembre 2018 soit le prélude à une ère de prospérité et de paix en RDC.

Le Secrétaire Général de la CEEAC demande à la communauté internationale de soutenir et d'accompagner les parties prenantes congolaises et de s'abstenir de tous actes susceptibles de mettre en péril la paix, la sécurité et la stabilité de la RDC.

Il réitère enfin la disponibilité de la CEEAC à poursuivre la collaboration avec l’Union Africaine, les autres organisations régionales africaines, les Nations Unies, l’Union Européenne et tous les partenaires au développement de l’Afrique pour la consolidation de la paix et de la démocratie en République Démocratique du Congo.

                                                           Fait à Libreville, le 14 janvier 2019.

 

Calendrier

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

CEEAC-ECCAS

Logo CEEAC Transparent

Nos Partenaires

Les Partenaires Techniques et Financiers de la CEEAC.