Brazzaville, le 22 juillet 2014

Au deuxième jour des travaux, le Forum de Brazzaville pour le Dialogue et la réconciliation nationale inter centrafricains se poursuit en commission. Trois commissions avaient été mises en place hier après la cérémonie d’ouverture :

 

  • La commission politique ;
  • La commission cessation des hostilités ;
  • Et la commission Désarmement, Démobilisation et Réinsertion ;

 

Les partis politiques, la société civile et les mouvements politico-militaires rivalisent d’ardeur dans les différentes commissions, afin de faire valoir leurs différents arguments.

 

Et comme à toute négociation, les différents protagonistes tentent de mettre la barre haute, mais selon toute vraisemblance, on s’achemine vers un consensus. Les médiateurs écoutent, accompagnent et parfois canalisent les débats pour éviter tout débordement.

Le Forum de Brazzaville vise entre autre objectifs de donner aux centrafricains l’occasion de renouer le dialogue, de se réconcilier et jeter les bases d’une cessation des hostilités qui ouvriront la voie au désarmement de tous les mouvements politico-militaires.

Les travaux reprendront demain matin.