Libreville, le 23 mars 2016-

« Nous continuerons toujours d’accompagner la République centrafricaine dans son long processus de reconstruction sociopolitique et de consolidation du processus de paix», a déclaré son excellence , Monsieur le Secrétaire général de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale, l’ambassadeur Ahmad ALLAM-MI qui a reçu Le Chef de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA), son excellence Parfait ONANGA-ANYANGA.

« La RCA demeure le centre de notre attention car, depuis qu’elle est secouée par de nombreuses crises,  nous nous sommes  fixés pour mission de contribuer à la restauration et au maintien de la paix dans ce pays membre à part entière de la CEEAC », a renchéri le Secrétaire général de la CEEAC. Cette présence au chevet de la RCA s’est matérialisée par l’ouverture d’un bureau de liaison de la CEEAC dirigé par Monsieur Adolphe NAHAYO.

ALLAM-MI-ANYANA-audienceLe patron de la MINUSCA est venu rendre compte de l’évolution de la situation sécuritaire et sociopolitique en cours en République centrafricaine. « Je me réjouis de constater que la CEEAC est le bloc le plus représenté au niveau des pays contributeurs des troupes au sein de la MINUSCA », s’est félicité le diplomate onusien, avant d’apprécier le rôle et la place que joue le bureau de liaison de la CEEAC à Bangui dans le fonctionnement du Comité de suivi. Parfait ONANGA-ANYANGA a également informé son hôte du processus électoral en cours en RCA et des attentes de l’ONU en vue de son heureux aboutissement. A ce sujet l’ambassadeur ALLAM-MI s’est prononcé pour un grand plaidoyer en faveur de la RCA, afin que le nouveau pouvoir puisse réussir son mandat et que la violence et tous les maux que ce pays a connus ne relèvent désormais plus que d’un lointain souvenir.

Le chemin de la paix est encore truffé d’embuches, parce que la question comme celle du DDR(désarmement, démobilisation et réinsertion), les problèmes des frontières et de transhumance sont encore loin d’être réglées. Mais une lueur d’espoir demeure : Dès l’entrée en fonction du nouveau pouvoir et de la nouvelle équipe des dirigeants démocratiquement élus, les relations de coopération entre la RCA et son voisin le Tchad vont être relancées, à la grande satisfaction des éleveurs, des pasteurs et autres commerçants qui ont subi les affres de la guerre, ont conclu les deux interlocuteurs.

Calendrier

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

CEEAC-ECCAS

Logo CEEAC Transparent

Nos Partenaires

Les Partenaires Techniques et Financiers de la CEEAC.