La capitale éthiopienne a abrité la Réunion des Communautés Economiques Régionales (CERS), sous la présidence du Secrétaire Général Adjoint de l’ONU et Conseiller Spécial pour l’Afrique son Excellence Monsieur Maged ABDELAZIZ et co-présidée par le Secrétaire général de la Communauté Economique des Etats de l'Afrique Centrale(CEEAC), l'ambassadeur Ahmad ALLAMI.

Cette réunion se tient en marge  des assises de la 26e Conférence de l’Union Africaine qui s'ouvre demain dans la capitale éthiopienne, précédé de la 28e session ordinaire du Conseil Exécutif les 27et 28 janvier 2016.

Les responsables des Communautés Economiques Régionales ont fait le point des  activités menées par les différentes Communautés Economiques Régionales  (CERs) en rapport avec les objectifs globaux fixés par l’Union Africaine, notamment les différentes initiatives, programmes, projets menés, en cours  ou  envisagés.

La présidence rotative de cette Réunion de janvier 2016 qui échoit à la  CEEAC fera, à l'issue des travaux,  un compte rendu à présenter pendant la Semaine Afrique à New York qu’organisera le Bureau du Secrétaire Général Adjoint, conseiller Spécial pour l’Afrique, en marge de la 71e session ordinaire de l’ Assemblée Générale de l’ONU, en septembre  prochain .

Prennent part à la réunion toutes les Communautés Economiques Régionales reconnues par l'Union Africaine, à savoir, la CEEAC, la CEDEAO, la SADC, l' EAC, le COMESA, l'UMA, la CEN-SAD et l'IGAD, auxquelles se sont associés la Commission de l’Union Africaine, le Secrétariat Exécutif du NEPAD, la Commission Economique pour l’Afrique (CEA),  le Bureau du Conseiller Spécial du Secrétaire Général de l'ONU sur  l’Afrique (OSAA), la Banque Africaine de Développement (BAD).

Les participants ont abordé entre autres questions, celles relatives à:

  •    La mise en œuvre de l’Agenda 2063 et son Premier Plan Décennal  en rapport avec l’Agenda 2030 de l’ONU sur les Objectifs du Développement Durable, sur les questions de Paix et Sécurité, sur les crises, les conflits et la mise en œuvre de l’Initiative « Faire Taire les Armes en Afrique en 2020 »;
  •    Le processus de mise en œuvre de la Zone de Libre Echange Continentale et le développement des infrastructures ;
  •    Le renforcement de la coopération entre l’UA, les CERs et l’ONU en tenant compte du principe de la subsidiarité de la complémentarité ;
  •    L’Environnement, le développement durable et les changements climatiques en tenant compte  des  intérêts de l’Afrique ;
  •    La question des migrations ;
  •    La Promotion et la protection des droits de l’Homme en Afrique et l’autonomisation des Femmes.