Le Secrétariat Général de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale(CEEAC) a, une fois de plus, appris avec consternation les informations faisant état d’un triple attentat kamikaze survenu ce 25 janvier 2015, perpétré par le groupe terroriste Boko Haram, dans la localité de Bodo, située à l’extrême nord du Cameroun, causant une vingtaine de morts et plus de soixante blessés.
 
Le Secrétariat Général de la CEEAC condamne avec la plus grande fermeté ces actes barbares et lâches, dirigés contre des  populations civiles innocentes, dont des femmes et des enfants.
 
Il réitère également son rejet total du terrorisme sous toutes les formes, ainsi que les activités criminelles des groupes terroristes tels que Boko Haram.
 
Le Secrétariat général de la CEEAC félicite à nouveau le Gouvernement, les Forces de Défense et de Sécurité du Cameroun, ainsi que les Comités de Vigilance pour leur bravoure et leurs actions énergiques qui ont permis de contenir les visées expansionnistes du groupe terroriste Boko Haram.
 
Il encourage à ce titre les autorités camerounaises à poursuivre sans relâche leurs efforts admirables, en collaboration avec les acteurs  étatiques, sous-régionaux, régionaux et internationaux, en vue de l’éradication totale du terrorisme dans le Bassin du Lac Tchad.
 
Le Secrétariat Général de la CEEAC espère voir la tenue prochaine du Sommet interrégional CEEAC-CEDEAO venir renforcer la coopération dans la lutte contre le groupe terroriste Boko Haram.
 
Enfin, le Secrétariat Général de la CEEAC adresse ses sincères condoléances et exprime son soutien au gouvernement, au peuple camerounais et aux familles des victimes.
 
                                                   Fait à Libreville, le 25 Janvier 2016
 
 
                                                 Ambassadeur Ahmad ALLAM-MI
 

Calendrier

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29

CEEAC-ECCAS

Logo CEEAC Transparent

Nos Partenaires

Les Partenaires Techniques et Financiers de la CEEAC.