Libreville, le 06 février 2015

Le Secrétaire général de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC) l'ambassadeur AHMAD ALLAM-MI et le Directeur de la Fédération internationale des sociétés de la Croix rouge(FICR) zone Afrique monsieur ALASAN SENGHORE ont procédé à la signature, ce jour, d’un Protocole d’Accord portant sur la législation relative aux catastrophes, principalement la facilitation des réponses en Afrique Centrale et devant régir la coopération entre les deux institutions dans plusieurs domaines, notamment sur:

 

  • le développement des programmes de préparation aux catastrophes naturelles (y compris les épidémies), le secours aux personnes sinistrées et l’assistance à leur relèvement;
  • la mise en place de communautés plus sûres et plus saines et résistantes;
  • la promotion de l’inclusion sociale et la paix;
  • le renforcement des capacités régionales en matière de risques de catastrophes;
  • la promotion de l’adoption au sein des Etats membres de la CEEAC des lois solides relatives aux catastrophes ainsi que des procédures efficaces pour la facilitation et la réglementation de la réponse internationale aux catastrophes;
  • la coopération en matière des migrations et la sécurité humaine;
  • l’organisation du forum de la société civile sur la réduction des risques des catastrophes.

Ce Protocole d’Accord qui marque la concrétisation d’une volonté commune d’établir des liens de coopération sur des questions d’intérêt commun intervient dans un contexte où la mise en place d’une législation harmonieuse en matière de gestion des catastrophes et de facilitation des déploiements des équipes de réponse et du matériel de secours, est loin d’être acquise en Afrique Centrale. A l’inverse de cette situation, les catastrophes naturelles, les conflits armés et les crises de diverses formes, ne cessent de faire des victimes au sein des communautés, entrainant de graves conséquences sanitaires, alimentaires et sécuritaires.

Raison pour laquelle, le Secrétaire général de la CEEAC estime que cet accord doit viser avant tout le renforcement des liens de coopération entre nos deux institutions dans le domaine de la prévention des risques et de la gestion des conflits.

L’accord conclu entre la FICR et la CEEAC constitue un grand pas en avant et une garantie en vue d’une assistance mutuelle au processus d'élaboration des politiques et de prise de décisions sur les questions humanitaires, la mise en partage d'avis et études techniques sur des problématiques d’intérêt commun.

La FICR est une organisation humanitaire internationale qui soutien en conformité avec les principes fondamentaux du mouvement International de la Croix-Rouge, les activités humanitaires des Sociétés nationales en vue de prévenir et de soulager les souffrances humaines et de réduire les vulnérabilités des communautés à travers des actions au service du respect de la dignité humaine, de la tolérance et la paix dans le monde.

La CEEAC est une institution régionale dont l’une des missions entre autres, est de promouvoir les activités socio-économiques et culturelles et d'améliorer le niveau de vie des peuples des États membres.