Libreville, le 22 janvier 2015

le président de l’Association des Raffineurs Africains (l’ARA) Pierre RETENO N’DIAYE a été reçu en fin d’après midi par le Secrétaire général de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale(CEEAC), l’ambassadeur Ahmad ALLAM-MI.  Après l’échange des civilités, le président de l’ARA a présenté son association  à Monsieur le Secrétaire général. L’Association des Raffineurs Africains (ARA) a-t-il déclaré, a été créée en 2006 et est rapidement devenue la voix du raffinage et de l’aval pétrolier en Afrique. L’objectif de l’ARA est de constituer un creuset de synergie et de solidarité du secteur aval pétrolier africain en favorisant, entre ses membres, des débats et des échanges d’idées et d’expériences dans tous les domaines du raffinage, de l’approvisionnement et de la distribution du pétrole.

 

« Nous sommes venus explorer les pistes d’une future coopération avec la CEEAC », a martelé monsieur N’DIAYE avant de préciser que l’ARA préconise aussi des normes d’intégration régionale dans le raffinage.

Organisation à but non lucratif, l’ARA regroupe 37 raffineries africaines sur une quarantaine que compte le continent.

Le Secrétaire général a salué l’initiative de son hôte et lui a expliqué les différentes mesures qui sont entrain d’être prises en vue de faire de la CEEAC une véritable institution communautaire régionale  et un pilier de l’Union africaine avec une zone de Libre Echange où les personnes, les biens et les services doivent circuler avec fluidité.

L’ambassadeur ALLAM-MI a  assuré son hôte de son entière disponibilité à accompagner toute démarche allant dans le sens du renforcement des relations entre la CEEAC et l’ARA.

Calendrier

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

CEEAC-ECCAS

Logo CEEAC Transparent

Nos Partenaires

Les Partenaires Techniques et Financiers de la CEEAC.