Libreville, le 21 janvier 2015

Une mission de l’Union Africaine  a  été reçue du 13 au 15 janvier 2015 au secrétariat général de la Communauté Economique des de l’Afrique Centrale(CEEAC). L’objet de la mission était d’évaluer l’opérationnalisation de l’Architecture africaine de paix et de sécurité (APSA) au sein de la CEEAC .La dernière mission de ce genre remonte de depuis 2010. Il était donc question pour la délégation de l’Union Africaine de « s’enquérir auprès de la CEEAC de ce qui a marché et de ce qui n’a pas marché dans l’opérationnalisation de l’APSA depuis la dernière évaluation en 2010 ainsi que les contraintes rencontrées », d’une part, et recueillir les recommandations susceptibles d’améliorer la situation pour le prochain programme d’appui à l’APSA.

 

Des échanges avec les cadres et experts de la CEEAC, il ressort qu’il existe trois composantes du dispositif APSA à savoir, la Force Multinationale de l’Afrique Centrale(FOMAC) et le Mécanisme d’Alerte Rapide de l’Afrique Centrale(MARAC) arrimées aux instances de l’Union Africaine mais qui font face à difficultés tant dans le domaine des ressources humaines et matérielles que dans celui des finances. La troisième composante est le Fonds de la Paix qui n’est pas encore fonctionnel. Par ailleurs, les experts de la CEEAC ont évoqué la mise place d’autres organes de l’APSA dans le cadre de la réforme institutionnelle de la CEEAC par une harmonisation avec les textes et structures de l’Union Africaine en ce qui concerne notamment le Conseil de Paix et de Sécurité(CPS), la médiation et la diplomatie préventive.

Pour les délégués de l’Union Africaine, il est nécessaire qu’un appui conséquent soit apporté à la CEEAC afin de lui permettre d’assurer la pleine opérationnalisation de l’APSA dans les meilleurs délais. Un effort de diversification des ressources s’impose afin d’augmenter les ressources des pays africains consacrées à la paix, la sécurité et la stabilité sur le continent. Pour cela ils ont souhaité que l’on applique les recommandations du « Rapport Obassanjo » sur les ressources innovantes.

Après avoir fait le tour des différents services et programmes reliés au Département chargé de l’intégration humaine, paix sécurité et stabilité, la mission de l’Union Africaine a été reçue par le Secrétaire général de la CEEAC, l’ambassadeur Ahmad ALLAM-MI qui a appelé l’Union Africaine à impliquer d’avantage les Communautés Economiques Régionale(CER) dans l’accomplissement de ses missions, afin de gagner en efficacité.

L’Architecture africaine de paix et de sécurité (APSA) est intimement liée aux structures, objectifs,  principes et valeurs, ainsi qu’au processus décisionnels portant sur la prévention, la gestion et le règlement des crises et conflits, la reconstruction et le développement post-conflit sur le continent.

Calendrier

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30

CEEAC-ECCAS

Logo CEEAC Transparent

Nos Partenaires

Les Partenaires Techniques et Financiers de la CEEAC.