Messieurs les Secrétaires Généraux Adjoints,
Chers collaborateurs,

C'est avec une satisfaction profonde que j’accueille vos vœux de bonne et heureuse année 2015 et vous en remercie.
L’année 2015 marque la fin de la première étape dans la mise en œuvre de la Vision Stratégique de la CEEAC à l’horizon 2025, adopté à Brazzaville en 2007, avec un accent particulier accordé  aux domaines prioritaires que sont : (i) la paix, la sécurité  et la stabilité en Afrique centrale ; (ii) les infrastructures, notamment des transports/PDCT-AC et TIC et (iii) L’énergie, l’eau et l’environnement.

Ainsi, nos actions programmées dans le Plan d’action 2015 doivent être priorisées pour éviter toute dispersion et accompagnées d’une planification réaliste et efficiente qui soit en cohérence avec nos ressources propres disponibles. Ressources qui malheureusement risquent de nous faire défaut en raison du non paiement des contributions par plusieurs de nos Etats membres. Et la conjoncture économique caractérisée par la chute du prix du pétrole n’augure guère d’une amélioration. En outre il nous appartient d’améliorer notre capacité d’absorption des ressources mises à notre disposition par nos partenaires, de plus en plus nombreux et diversifiés, qui nous apportent leurs appuis ô combien indispensables pour la visibilité de nos actions sur le terrain.

S’agissant du passé , Grace à l’expertise, au travail et aux soutiens multiformes de toutes les bonnes volontés en votre sein, fonctionnaires et agents de notre communauté, le Secrétaire Général que je suis, depuis août 2013, a pu accomplir  plus ou moins bien  plusieurs missions prioritaires de la communauté et  réaliser quelques actions d’assainissement du Secrétariat général, non sans certaines pesanteurs récurrentes de notre communauté. A cet égard je voudrais exprimer toute mon appréciation et ma reconnaissance à tous ceux qui m’ont assisté comme il se doit dans l’accomplissement de ma tâche au service de notre communauté. Et cela dans tous les domaines, qu’il s’agisse des questions de la Paix et de la Sécurité ou des autres secteurs se rapportant aux axes stratégiques prioritaires que sont les infrastructures, les TIC, les questions environnementales. Nous n’avons pas perdu de vue les chantiers comme ceux  de l’intégration socioculturelle, du Programme Régional d’Investissement Agricole et de Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle, de la mise en œuvre de la Zone de Libre Echange, des Négociations des Accords de partenariat économique (APE) et de l’élaboration de plusieurs Stratégies sectorielles - Industrie, Commerce, Statistiques, Migration.

En ce qui concerne la Gestion des Ressources Humaines, nous nous sommes attelé à assurer une couverture médicale à tous, à régulariser certaines situations et à prendre des décisions obligatoires, conformément à nos statuts pour nous séparer de certains de nos cadres et agents.
Mes pensées vont surtout à l’endroit de onze cadres de notre institution, hauts fonctionnaires compétents, ayant acquis une grande expertise dans l’exercice de leur fonction, que nous sommes amenés à admettre à faire valoir leur droit à la retraite conformément aux textes réglementaires qui régissent le personnel.  En vos noms, En mon nom propre et  au nom de notre  Communauté, je voudrais leur exprimer notre reconnaissance et notre profonde gratitude pour les loyaux et importants services qu’ils ont rendu à notre communauté.
Chers collaborateurs,
Certes, une amélioration de la gestion du personnel est nécessaire si nous recherchons une administration digne de ce son nom. A cet effet le Secrétariat général s’est doté en 2014 d’un outil performant pour la gestion du personnel qui sera opérationnel dès ce début d’année 2015.

De même, je suis conscient qu’il y a des améliorations des conditions de travail et de vie du personnel à apporter. Je voudrais ici rassurer le personnel que cette situation est liée aux difficultés de trésorerie. Nous allons y accorder une attention particulière en fonction de nos maigres moyens.

Chers Collaborateurs,
Ceci dit je voudrais lancer un appel à votre mobilisation pour la réalisation en 2015 de ce que je considère comme essentiel pour l’existence de notre communauté, à savoir œuvrer pour la concrétisation de la réforme institutionnelle de notre organisation. Le Conseil de Ministres a accueilli favorablement notre proposition d’engager une reforme profonde de la CEEAC lors de sa dernière session tenue à N’djamena en novembre 2014.
C'est donc une magnifique opportunité pour nous remettre en question nous-mêmes personnel du Secrétariat général de la CEEAC afin de faire des propositions pertinentes et constructives qui seront versées à l’équipe du Consultant qui sera dédié à la réforme. C’est à ce titre que j’ai mis en place un Groupe de travail pluridisciplinaire d’experts où tous les départements sont représentés.
Nous devons donc avoir confiance en l’avenir de notre institution. Je crois en la concorde du personnel, au travail bien fait dans la durée et la responsabilité, surtout à la franche collaboration entre différents départements, services et personnel, en somme au travail d’une équipe qui veut gagner et non s’autodétruire.
J’ose espérer que je  pourrais  compter sur vous pour relever tous les défis. A cet égard nous devrions surmonter les petites querelles de personnes, éviter des conduites qui donnent de nous l’image du destructeur au lieu du serviteur de la communauté dans le respect de nos obligations statutaires. Nous devrions également respecter notre obligation de réserve en nos qualités de fonctionnaires internationaux respectueux de tous nos Etats membres, sans ingérence dans leurs affaires intérieures, sans mener des campagnes de dénigrement des dirigeants de nos Etats membres.
Je vous dis cela parce qu’il m’est revenu que certains d’entre nous perdent de vue leurs obligations dans certains cercles, voire même en public dans les médias. S’ils ne cessent pas leur campagne je n’hésiterai pas à prendre les sanctions sévères qui s’imposent.
Mais, Dieu Merci, la CEEAC a le potentiel en ressources humaines et peut se donner les moyens financiers et  matériels  pour se transformer en une institution sous-régionale forte et capable de surmonter les différents défis d’intégration régionale et continentale. Une fois de plus j’ose espérer  que vous y êtes prêts pour relever  avec moi ces défis au cours des prochaines années.
A cet effet nous devrions donner à nos Etat l’image d’une équipe soudée au service de l’intérêt général pour mériter  leur confiance et leur donner les raison justifiant les sacrifices qu’ils doivent faire pour régler leur contributions nécessaires en vue du redressement et de la construction de notre communauté dans des bonnes conditions.

Chers collaborateurs,
C’est avec ces mots d’espoir que je voudrais à mon tour vous souhaiter du fond du cœur que 2015 soit pour le Secrétariat général de la CEEAC, pour chacun d'entre vous, pour vos familles et pour tous ceux qui vous sont chers, une année de bonheur et de réussite, pour nos pays une année de paix , de sécurité, de stabilité et de prospérité.

Vive l’Intégration régionale et vive la CEEAC.

Je vous remercie.

Calendrier

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

CEEAC-ECCAS

Logo CEEAC Transparent

Nos Partenaires

Les Partenaires Techniques et Financiers de la CEEAC.